VOTE | 443 fans

Cmed | La raison des sentiments

Créateur : diana62800 
Date de création : 03.10.2017 à 17h18

Message du créateur :
Le docteur David Downey vient de mourir, Connor est très affecté par cette nouvelle. Sarah est présente pour le soutenir. Une amitié peut-elle se transformer en une histoire d’amour.

Cet épisode compte 17 paragraphes

Afficher l'épisode

INFORMATION SUR L’HISTOIRE :

  • Connor et Sarah travaillent tous les deux comme médecins titulaires au Chicago Med
  • Ils sont très bons amis. 
  • Connor est chirurgien. 
  • Sarah est psychiatre. 

diana62800  (03.10.2017 à 17:27)
Message édité : 30.07.2018 à 22:07

Trois jours étaient passés depuis le décès du docteur David Downey. Connor n’arrivait toujours pas à réaliser qui ne serait plus là à l’avenir. Le docteur Downey était devenu plus qu’un mentor pour lui, c’était devenu un véritable ami. Connor est installé à une table à la cafétéria de l’hôpital, le regard perdu dans le vide. 
Sarah est aux urgences, en train de parler aux parents d’un patient. Elle leur explique que leur fils doit rester quelques temps à l’hôpital pour son bien. 


- Ne vous inquiétez pas, on va bien s’occuper de lui. Vous pouvez l’accompagner, on va vous expliquer en détail ce qui va se passer pour Trevor. 
- Merci docteur. Lance la mère. 


Trevor, sur son lit d’hôpital, quitte la salle, où il était, pour monter au service psychiatrique. Sarah s’approche du comptoir. 


- Je suis impressionnée. Dit Maggie. 
- De quoi ? 
- Toi. Je me demande : Où est passée la petite interne timide et peu sure d’elle, qui débarquait à peine dans l’enfer des urgences. 
- Elle est toujours devant toi avec quelques années en plus. 


April s’approche de Maggie. 


- Alors dis-nous, comment ce sont passées tes vacances ? Tu as fait des rencontres ? Questionne April. 
- C’était bien. 
- Quoi, c’est tout ? Demande Maggie qui voulait en savoir plus. 
- Regardez-moi ces deux commères. 
- Ça, ça veut tout dire. Dis-nous tout, on veut tout savoir. 
- C’était génial. 
- Et ? 
- J’ai rencontré quelqu’un. 
- Je le savais, je le savais. Lance April. 


Devant l’insistance de ses amies, Sarah leur raconte ses vacances, qui les fait bien rire toutes les trois. Sarah a eu de belles vacances mais assez mouvementées, entre l’aéroport qui égard ses valises, le taxi qui tombe en panne au milieu de nulle part, le restaurant qui prend feu, l’hôtel qui perd sa réservation, sans oublier la rencontre d’un charmant jeune homme. 


- Malgré tous ces incidents, j’ai passé de très bonnes vacances. 
- Comment il s’appelle ? Demande April et Maggie en même temps. 
- Il s’appelle Jared, Jared Hayes. 
- Quand vas-tu nous le présenter ? 
- Comment dit-on jamais en portugais ? 
- Nunca. Lance April. 
- Dans ce cas, nunca. Répond Sarah. 
- Pourquoi ? Demande Maggie. 
- J’ai pas envie qu’il parte en courant. 
- Il sera bien accueillit ici. 
- Ça j’en suis sûre, surtout avec vous deux. 
- Si on te promet d’éviter l’interrogatoire, tu nous le présenteras un jour ? 
- Oui, il doit passer tout à l’heure. 
- Génial. 


Maggie et April font un petit cri de joie ce qui les fait rire toutes les trois. Sarah regarde un peu partout autour d’elle. 


- L’une d’entre vous aurait vu Connor ? 
- Je pense qu’il préfère être seul en ce moment. 
- Pourquoi ? Demande Sarah inquiète. 
- Ah oui, c’est vrai, t’es pas au courant. 
- Au courant de quoi ? Qu’est-ce qui se passe ? Connor a un problème ? 
- On peut pas appeler ça un problème. 
- Vous allez me dire ce qui se passe. 
- Le docteur Downey est mort il y a trois jours, tu peux imaginer dans quel état il peut être. 
- Je comprends mieux maintenant. 
- Quoi ? Demande Maggie. 
- Je le trouvais très bizarre au téléphone à chaque fois que je l’appelais, il me disait qu’il était fatigué. 
- Il est à la cafétéria, là où il passe son temps depuis trois jours. 
- Quand il n’est pas en train d’opérer. 
- Merci. Dit Sarah. 


Sarah quitte le service des urgences pour aller rejoindre Connor qui n’a pas bougé depuis qu’il s’est assis sur cette chaise. Sarah arrive près de lui. 


- Connor. Dit-elle en lui tapotant l’épaule. 
- Sarah. Lance-t-il les yeux humides. Je suis content que tu sois là. 


Il se lève et prend Sarah dans ses bras. Sentir sa présence le rassure, pour lui Sarah est plus qu’une collègue de travail, c’est une amie, sa meilleure amie. Il peut pas imaginer passer une seule journée sans la voir, ou même entendre sa voix, qu’il trouve très reposante. Dans les bras de l’un l’autre, Connor sait qu’il peut ouvrir les vannes et c’est ce qu’il fait. 


diana62800  (07.10.2017 à 14:39)

Toujours dans les bras de Sarah, Connor arrive à arrêter ses larmes. 


- Je viens de l’apprendre, je suis désolée Connor, vraiment désolée. 


Elle met fin à leur étreinte. Elle s’éloigne quelques secondes et revient avec deux cafés dans les mains. Le duo s’assoit. 


- Tiens, ça te fera du bien. 
- Merci Sarah. 
- Y a pas de quoi. 
- T’es rentrée quand ? Demande Connor. 
- Hier soir, non plutôt cette nuit, mon avion a eu beaucoup de retard. Connor… 
- Je vais enfin pouvoir rencontrer Jared, j’ai déjà l’impression de le connaître avec tout ce que tu m’as dit sur lui. 
- Oui, il doit passer tout à l’heure à l’hôpital. 
- Tant mieux, je vais pouvoir lui faire passer un de mes interrogatoires. 
- Sois gentil, évite de le faire fuir. Connor, pourquoi tu m’as rien dit ? 
- Je ne voulais pas gâcher tes vacances. 
- Connor, t’es plus important que des vacances et tu le sais. J’aurais aimé te soutenir dès que tu l’as su. 
- Tu es là maintenant, c’est tout ce qui compte. Dis-moi. 
- Oui. 
- Il faut que j’aille quelque part et j’aimerai que tu viennes avec moi. 
- Bien sûr, où ça ? 
- Le docteur Downey m’a parlé d’un endroit et il m’a dit qu’il aimerait bien reposer là-bas. 
- Tu me dis quand et je viens avec toi. 
- Merci Sarah, je sais pas ce que je deviendrais sans toi. 
- Je vais te le dire, t’auras jamais l’occasion de le savoir, prépare-toi à m’avoir dans les pattes jusqu’à la fin de tes jours. 


Cette phrase fait sourire Connor. 


- Je vais te dire, ce soir, on passe la soirée tous les deux et il n’y a pas à discuter. 
- T’es pas obligée. Je veux dire que si tu préfères passer la soirée avec Jared. 
- Connor, c’est pas une question mais un ordre. Dit-elle en riant. Toi, moi, et un énorme plateau-télé. Tu verras, je suis très douée en préparation de sandwich. 
- J’ai pas faim. 
- Si tu as très faim mais tu le sais pas encore. 


Les deux amis continuent de parler pendant un petit moment. De retour aux urgences, Sarah prend en charge une jeune fille de 14 ans, elle a fait une tentative de suicide, Sarah lui parle pour en apprendre davantage sur elle. Ça fait plusieurs heures que la jeune fille est arrivée à l’hôpital. Sarah est assise juste à côté de sa patiente. 


- Jessica, tes parents sont là. 
- Non, je ne veux pas les voir. 
- Pourquoi ? 
- Je veux pas, c’est tout. 
- Je ne peux pas t’aider si tu ne me parles pas. 
- Je peux pas, j’ai trop honte. 
- Tu n’as pas à avoir honte de quoi que ce soit. Je suis là pour t’aider. 


Sarah se lève et s’approche de Jessica. Cette dernière a un mouvement de recul. 


- Est-ce que quelqu’un t’a fait du mal ? 


Jessica se renferme sur elle-même et commence à avoir les yeux humides. 


- Quelqu’un t’a touché ? Tu connais cette personne ? 


Jessica hoche la tête positivement. 


- Je lui ai dit que je ne voulais pas et maintenant, la moitié du lycée est au courant, je veux que tout ça s’arrête docteur, je ne veux plus vivre avec ça. Je ne peux plus me regarder dans une glace. 
- Jessica, c’est pas ta faute, tu m’entends. C’est lui le coupable, pas toi, tu n’as pas avoir honte. 
- Je peux pas le dire à mes parents, j’ai trop honte. 
- Jessica, une de mes amies fait partie de la police de Chicago, je vais l’appeler pour qu’elle vienne te voir, tu pourras lui parler. 
- Non, non, non, s’il vous plait, je veux plus y penser. 
- Jessica, je dois te poser la question : est-ce que tu as été agressée sexuellement ? 
- Oui, je voulais pas mais oui. Dit-elle en fondant en larme. Je lui ai dit non. 


Sarah s’approche et la prend dans ses bras. 


- Jessica, tu dois porter plainte et le dire à tes parents, ils seront à tes côtés pour que tu arrives à surmonter ça. 
- Vous pouvez rester quand ils seront là ? 
- Oui. 


Sarah va chercher les parents de Jessica et vont dans la chambre. La jeune fille explique, avec beaucoup de difficultés, à ses parents ce qui lui est arrivé, ses derniers essayent de digérer les propos de leur fille, pareil pour Sarah qui prend cette histoire très à cœur. Une fois que Jessica à tout dit, ses parents la prennent dans leurs bras et la rassure en lui disant qu’ils sont là pour elle. Sarah sort de l’hôpital pour prendre un peu l’air et appelle une de ses amies. 


diana62800  (15.10.2017 à 17:59)

Après plusieurs heures, Connor sort du bloc opératoire, il vient d’opérer un homme victime d’un accident de voiture. Il enlève ses gants et sa blouse qu’il jette dans la poubelle réservée à cet effet. Il va voir la famille pour les avertir que tout s’est bien passé et qu’il va s’en sortir, cette dernière le remercie. Connor s’éloigne de la famille de son patient. 


- Docteur. Dit une jeune femme d’une trentaine d’année. 
- Oui. Dit-il en se retournant. 
- Merci. 
- De quoi ? 
- D’avoir sauvé la vie de mon père, c’est grâce à vous qu’il est toujours en vie. 


La jeune femme prend Connor dans ses bras. Sarah arrive et assiste à la scène qui la fait sourire. Elle fouille dans son sac et y en sort une carte. 


- Tenez, si l’envie vous en dit, vous pouvez me téléphoner quand vous voulez. 


Connor prend la carte et la lit. 


- Chelsea Howard, décoratrice d’intérieur. 
- Vous vous attendiez à quoi, à une avocate, cadre dans une entreprise de pub, ou encore travaillant dans l’entreprise familiale ? 
- À peu de chose près, oui. 
- Appelez-moi. Lance-t-elle avant de rejoindre le reste de sa famille. 


Sarah s’approche de Connor qui avait vu toute la scène. 


- Elle est jolie. 
- Oui, elle l’est mais je suis pas intéressé. 
- Tu devrais essayer et voir ce que ça donne. Propose-lui de boire un verre au Molly’s. 
- Tu veux dire que je l’invite ce soir ? 
- Non, ce soir, tu es à moi Connor, t’as pas oublié j’espère. 
- Tu n’es pas obligée de faire ça. 
- Je le fais parce que j’en ai envie. Connor, t’as été présent à la mort de mes parents, à ce moment-là j’avais envie de rien, j’étais même prête de laisser tomber mes études et c’est grâce à toi que je suis devenue le médecin que je suis aujourd’hui. Je vais faire pareil avec toi, tu vas retrouver le sourire que j’aime tant chez toi. 


Connor sourit. 


- C’est de ce sourire là que je parle. 


Connor prend Sarah dans ses bras pour qu’elle lui donne un peu de sa force et de son courage, ils restent comme ça pendant plusieurs minutes. 


- Tu m’attends, je vais me changer et tu pourras me traîner où tu le souhaites. Chez toi ou chez moi ? 
- Chez moi, ça va te changer un peu de ton appartement. Lance Sarah. 
- Okay. Voilà ce que je te propose : tu rentres chez toi pour prendre une douche et des affaires pendant ce temps, je vais aller faire quelques courses. Ça te va ?
- Ça me va. 


Connor va se changer très rapidement et rejoint Sarah qui l’attend. Les deux amis quittent l’hôpital ensemble. Chacun monte dans sa voiture. Après être passé chez lui, Connor arrive chez Sarah, il monte et sonne à la porte. 


- J’attendais plus que toi. Dit Sarah, tout sourire, en ouvrant la porte. Entre. 


Il embrasse Sarah sur la joue, entre et pose son sac près de la porte. Sarah ferme la porte derrière elle. 


- Je suis contente que tu sois venu. 
- Si j’étais pas venu, tu serais arrivée chez moi et tu m’aurais traîné hors de mon appartement. 
- C’est pas faux. 
- Je te connais depuis le temps. 


Sarah prend le sac de Connor et va le déposer dans la chambre d’ami. Elle revient et aperçoit que Connor est installé sur le canapé. Elle sort deux bières du réfrigérateur. 


- Tiens. Dit-elle en donnant une bière à Connor. 
- Merci. 


Sarah s’installe à ses côtés. 


- Je sais que tu aimes le baseball et je te propose de regarder les matchs des derniers jours. Sinon, j’ai des films, ou alors on peut se faire une toile, un bowling, ou encore mieux, un tour au lac. 


Le duo avale une gorgé de leur bière. 


- C’est vraiment très gentil de ta part, mais c’était pas… 
- Évite de me dire que t’aurais préféré rester chez toi à te morfondre dans ton malheur, déprimer seul avec une bouteille de vodka ou de whisky. Connor, je sais que c’est dur pour toi en ce moment, mais je suis là, je ne vais nulle part et tu pourras toujours compter sur moi. 
- Je le sais Sarah mais j’ai fait quelque chose. 
- Quoi ? 
- Le docteur Downey est mort par ma faute. 
- Il avait un cancer incurable, tu n’y es pour rien, c’est pas ta faute. 
- Si, il m’a demandé de l’aide pour mourir. 
- Et ? 
- Je l’ai fait, je l’ai tué Sarah. Dit-il en pleurant. Je suis un meurtrier. 
- Non, tu es une bonne personne, tu es la meilleure personne que j’ai jamais rencontré. 
- Tu as tort. 


Sarah prend Connor dans ses bras, ce dernier est soulagé d’avoir enfin dit ce qu’il avait sur le cœur depuis quelques jours et en même temps, il est anéanti par la perte de son ami. Une fois calmé, Sarah se lève et va chercher les sandwichs, qu’elle avait préparé avant l’arrivée de Connor, sans oublier à boire. Elle pose le tout sur la table basse, s’installe confortablement à côté de son meilleur ami et met le match qu’elle avait enregistré. Le duo commente le match tout en mangeant ce que la jeune femme a préparé. 


diana62800  (22.10.2017 à 14:12)

Sarah se lève de son lit et enfile ses chaussons. Elle ouvre la fenêtre de sa chambre et va dans la cuisine. Elle en fait autant avec les autres fenêtres de son appartement. Après un petit tour aux toilettes, elle prépare le petit déjeuner tout en écoutant les dernières informations qui passent à la radio. Connor se lève à son tour et va rejoindre Sarah. 


- Bonjour la marmotte. 
- Bonjour ma jolie. 


Connor s’approche et embrasse Sarah sur la joue, il s’assoit à table. 


- Tu as réussi à dormir un peu ? 
- Oui, j’ai pas aussi bien dormi depuis la mort de David. 
- Je t’avais dit que ça te ferait du bien de sortir de ton appartement. Tu travailles aujourd’hui ? 
- Non, Goodwin m’a donné deux semaines de congés. 
- Okay, je finis à 17 heures. Qu’est-ce que tu veux faire ce soir ? 
- J’en sais rien. Sarah, te sens pas obligée de… 
- Non, tu vas pas recommencer avec ça. Tu as besoin qu’on s’occupe de toi en ce moment. Je vais essayer de parler à Goodwin pour avoir quelques jours pour t’accompagner. 
- Merci, ça serait génial que tu viennes, j’ai pas envie d’y aller seul. 
- C’est pas sûr encore. Aller mange, t’es en train de maigrir a vu d’œil. 
- Oui, maman. Dit-il en mordant dans une tartine. T’es contente ? 
- Ravie. Lance-t-elle en riant. 


Sarah sert du café dans les deux tasses qu’elle vient de sortir de l’armoire située en face d’elle. Elle les prend et les pose sur la table. Les deux amis prennent leur petit-déjeuner tout en parlant. Connor n’est pas très bavard mais ça ne le dérange pas d’écouter Sarah parler. Une fois prête, Sarah souhaite une bonne journée à Connor, ce dernier lui a promis de ne pas passer sa journée enfermé et d’aller faire un tour pour s’aérer la tête. 
Arrivée à l’hôpital, Sarah a eu une patiente qui refuse de s’alimenter depuis trois jours. Cette dernière, qui répond au prénom d’Alice, a été transportée aux urgences après qu’elle se soit évanouie. Sarah essaye de lui parler mais Alice refuse de lui répondre. 


- Ecoutez Alice, j’ai tout mon temps et je suis très patiente. 
- Si vous avez du temps à perdre, c’est votre problème pas le mien. 
- Comme vous voulez mais si vous me parlez pas, je ne pourrai pas vous aider. 
- Qui vous dit que j’ai besoin d’aide ? 
- Votre mari, votre fils, vos parents et toutes les personnes qui vous aiment. 
- Laissez-moi. Allez-vous-en. Partez. Hurle-t-elle à l’encontre de Sarah. 


Sarah sort et laisse sa patiente se calmer. Maggie s’approche. 


- Tu crois que tu vas y arriver ? 
- J’ai déjà eu affaire à des plus coriaces. 
- Et t’as réussi à les aider ? 
- Pas tous malheureusement. Je vais attendre un peu, la laisser se calmer. Je vais aller parler à sa famille. 
- Okay, si t’as besoin, tu sais où me trouver. 
- Pas de soucis. 


Sarah va voir la famille pour leur parler d’Alice. Après un moment, elle va retrouver Maggie et April, les trois femmes parlent quand un homme arrive vers elles. 


- Bonjour Sarah. Dit-il en tapotant l’épaule de Sarah. 
- Jared !!! Dit-elle en le prenant dans ses bras. 
- Alors voilà le fameux Jared. Dit April. Sarah nous a dit beaucoup de bien sur vous. 
- Elle m’a aussi beaucoup parlé de vous. Maggie et April. 
- Bien. 
- Maggie, April, voici Jared Hayes. Jared, je te présente April et Maggie. On les surnomme aussi les commères du Chicago Med. 
- Ravie de vous rencontrer. 
- Pareil pour nous. 
- On a promis à Sarah qu’on allait éviter l’interrogatoire. Dit Maggie. 
- Mais on veut s’assurer que vous êtes à la hauteur de notre petite Sarah. 
- Les filles, vous n’avez rien d’autre à faire ? 


April et Maggie se regardent. 


- Non. Répondent-elles en même temps. 
- C’est bizarre mais on vous attendait hier. Lance Maggie. 
- J’ai eu un contre temps. 
- Vous n’allez pas commencer, il vient à peine d’arriver. 
- On prend simplement soin de toi. 
- Vous m’en direz tant. 


Sarah voit Sharon arriver. 


- Jared, je dois te laisser un instant, je dois aller voir quelqu’un. 
- Aucun problème. 


Elle l’embrasse et se retourne vers ses deux amies. 


- Et toutes les deux, tenez-vous à carreaux. Évitez de le faire fuir. 
- Tu nous connais. 
- Justement. 


Sarah laisse le trio et part rejoindre Sharon qui attend l’ascenseur. 


- Madame Goodwin, je peux vous parler ? 
- Bien sûr. 
- C’est à propos de Connor, je veux dire le docteur Rhodes. 
- Je vous écoute. 
- Conn… Le docteur Rhodes n’est pas au mieux de sa forme en ce moment. 
- Je sais. La mort du docteur Downey l’a beaucoup touché. 
- Oui, c’est rien de le dire. Il a l’intention d’aller à Hawaii pour répandre ces cendres et il souhaite m’avoir à ses côtés. Je sais que je reviens à peine de vacances mais j’aimerai bien avoir quelques jours pour aller avec lui. J’ai peur de le laisser seul vu son état. Je prendrai des gardes de nuits et même le week-end, s’il faut. 
- Dites-moi quand vous partez et j’arrangerai les plannings. 
- Merci, merci, merci beaucoup Madame Goodwin. Lance Sarah très enthousiasme. 


Elle prend Sharon dans ses bras et retourne voir Maggie, April et Jared. Sharon sourit et monte dans l’ascenseur. Ça fait plusieurs heures qu’Alice, la patiente de Sarah fait tout pour sortir mais Sarah a été claire avec elle : Elle ne sortira pas. Alice se montre odieuse avec tout le monde y compris sa propre famille. Elle attend que ça soit calme et quitte son lit, elle n’oublie pas d’enlever la perfusion qu’on lui a mise au bras. Elle sort de la chambre en prenant ses vêtements posés sur une des chaises qui se trouvent dans la pièce. Elle regarde autour d’elle et sort de l’hôpital en courant. Sarah la voit et lui court après. Cette dernière lui explique qu’elle a besoin d’aide et qu’on peut l’aider, qu’elle est là et que sa famille aussi est là. 


- Venez avec moi Alice. 
- Non, je veux qu’on me laisse tranquille, c’est trop demandé. 
- Votre famille s’inquiète pour vous. 
- Elle devrait pas. 


Sarah demande aux deux personnes, qui sont venues avec elle, d’emmener sa patiente à l’intérieur. Sarah s’excuse en lui disant qu’elle fait ça pour l’aider. Au loin, Sarah voit Jared en train de parler avec une autre femme, ils ont l’air très proches mais Sarah n’est pas jalouse et se dit que c’est seulement une amie, elle retourne à l’intérieur de l’hôpital pour continuer à s’occuper de sa patiente. 


diana62800  (29.10.2017 à 12:36)

Jared est en train de parler avec une femme, cette dernière lui fait du rentre-dedans. Il la repousse en lui disant qu’il a rencontré quelqu’un de bien. 


- Laisse-moi tranquille Victoria. 
- Non. Faut peut-être que je te rappelle qu’on est toujours marié ? 
- J’aurais du mal à l'oublier. Il faudrait que tu signes les papiers du divorce. 
- Je t’ai dit que je le ferai pas. 
- Pourquoi ? Dit-il sèchement. 
- Parce qu’il est hors de question que je te laisse partir pour aller rejoindre une autre. Je suis la seule pour toi. 
- Vicky, c’est fini. Notre mariage est terminé, alors signe ces foutus papiers et je pourrais enfin reprendre ma vie en main. 
- Jamais. Lance-t-elle avant de partir. 


Jared se demande comment il va bien pouvoir faire avec sa femme, Victoria et sa nouvelle petite amie, Sarah. Il se dirige vers l’hôpital pour aller chercher Sarah et l’emmener dîner. Il s’approche du comptoir. 


- Bonsoir Maggie. 
- Bonsoir jeune homme. Vous voulez voir Sarah ? 
- Oui. 
- Elle est occupée avec une patiente. 


Pendant que Maggie et Jared parlent, on peut entendre Alice, la patiente de Sarah, hurler des insultes aux personnes qui l’approchent. Sarah sort de la chambre d’Alice. 


- Enfin du calme. 
- Oui, je lui ai donné un calmant, elle devrait dormir quelques heures. 
- Qu’est-ce que tu vas faire avec elle ? 
- Je sais pas, je voudrais la montrer en psychiatrie, mais j’aimerais que ça vienne d’elle. 
- Bon courage pour ça. 
- Jared, je suis contente que tu sois là. Dit-elle après lui avoir déposé un baiser sur la joue. 
- Qu’est-ce qui t’amènes ? 
- Je suis venu te chercher pour aller dîner ? 
- Ah. Dit-elle toute joyeuse. 
- Tu ne vas pas refuser une telle proposition ? 
- Maggie !!!! 
- Okay, j’ai compris. 


Maggie s’éloigne. 


- Jared, c’est vraiment adorable de ta part mais, je ne peux pas. J’avais prévu d’aller voir Connor, il ne va pas très bien en ce moment. 
- Il y a quelque chose entre vous ? 
- Entre Connor et moi ? Demande Sarah surprise. 


Jared hoche la tête. 


- Non. Lance-t-elle en rigolant. Rien. Connor est mon meilleur ami, c’est tout. 
- C’est sûr ? 
- Oui, tu n’as pas à t’inquiéter. 
- Tant mieux alors. 


Jared dépose un baiser sur les lèvres de Sarah. 


- Dis-moi, tu discutais avec qui tout à l’heure devant l’hôpital ? Demande Sarah intéressée. 
- Une amie qui va rester quelques jours à Chicago. 
- J’aimerais bien la rencontrer. Lance Sarah toute contente de faire la connaissance d’une amie de Jared. 
- Non. Lance-t-il en hurlant. Je t’interdis de l’approcher. 
- Qu’est-ce qui te prend ? 
- Évite de t’approcher d’elle, elle peut devenir instable. 
- Je voulais simplement faire sa connaissance, c’est tout. 
- Excuse-moi. Tu ne veux pas venir dîner avec moi ? 
- J’ai promis à Connor. 
- Je te propose qu’on mange un morceau ensemble et t’iras le voir après. 
- C’est une très bonne idée. 


La porte s’ouvre sur les secouristes qui arrivent avec plusieurs blessés. 


- Qu’est-ce qui s’est passé ? Demande Maggie. 
- Carambolage sur l’autoroute. 


Maggie organise l’arrivée des blessés. 


- Désolée mais je ne peux pas aller dîner avec toi ce soir. 
- Ne t’inquiète pas, je comprends. 
- Merci. 


Un brancard débarque avec un enfant qui est pour Sarah. Les victimes continuent d’arriver avec plus ou moins de blessures graves. Après plusieurs heures, toutes les victimes du carambolage ont été vues par un médecin, ces derniers prennent dix minutes pour souffler un peu. Sharon arrive. 


- Je voulais vous dire que tout le monde a été pris en charge et je tiens à vous féliciter pour votre réactivité et votre travail. C’est ce qu’on appelle un travail d’équipe. 


Tout le monde la remercie. Vu l’heure très tardive, Sarah préfère rentrer chez elle, elle a téléphoné à Jared pour s’excuser du contre-temps qu’elle a eu. Cette dernière arrive chez elle, il y a personne. Elle appelle Connor pour prendre de ses nouvelles, il ne répond pas, elle recommence plusieurs fois. Inquiète de ce qu’il pourrait lui arriver, elle décide d’aller le chercher dans les rues de Chicago. Sarah commence par les endroits qu’il a l’habitude de fréquenter. Il n’y est pas, la belle brune est de plus en plus inquiète, elle sait que Connor ne ferait rien de stupide mais vu son état en ce moment, elle n’est pas rassurée. Au volant de sa voiture, elle sillonne les rues une par une et finit par le retrouver. Il est allongé dans une ruelle, elle se gare très rapidement. 


- Connor. Connor. Connor. Crie-t-elle en courant vers lui. Connor. 


Elle s’accroupit à ses côtés. 


- Connor. Connor, réponds-moi s’il te plait. Connor, c’est Sarah, ouvre les yeux. Connor. 


Elle prend son portable et appelle les secours. Sarah prend Connor dans ses bras et lui demande d’ouvrir les yeux. Ils restent comme ça jusqu’à l’arrivée des secours. 


diana62800  (05.11.2017 à 11:20)

L’ambulance arrive, Brett et Gabby prennent en charge Connor. 


- Sarah ? Qu’est-ce qui s’est passé ? 
- J’en sais rien, je l’ai trouvé comme ça. 
- Ne t’inquiète pas, on s’occupe de lui. 


Les deux ambulancières mettent Connor sur la planche et le posent sur le brancard, le trio monte dans l’ambulance et Sarah dans sa voiture. Et tout le monde prend la direction de l’hôpital. Arrivés devant le Chicago Med, Will, Ethan et April s’occupent de Connor. Sarah attend paniquée devant la salle. Au bout d’un moment, tout le monde sort et laisse Connor seul. 


- Qu’est-ce qu’il a ? Il va bien ? 
- Oui, il va très bien. Ses analyses, radios et scanners sont normaux. Répond Ethan. 
- Mais il a près d’un gramme d’alcool dans le sang. 
- Il a pris des cachets qu’il a mélangé avec de l’alcool. 
- Il a quoi ? Interroge Sarah surprise. 
- Il a demandé après toi. Lance Will. 
- Il est réveillé ? 
- Oui. 
- Va le voir. 


Sarah va voir Connor, ce dernier est encore très groggy. La jeune femme entre et ferme la porte. Elle s’approche de Connor et lui donne une grande claque qui raisonne dans toute la salle. 


- Ne me refais plus jamais une peur pareille. Je peux savoir ce qui t’as pris ? 
- Calme-toi Sarah. 
- Me calmer ? Tu te fous de moi ? 
- Non. Écoute Sarah, j’avais mal au crane, j’ai pris un peu de paracétamol, et comme ça allait un peu mieux, j’ai pris l’air. 
- T’as oublié le moment, où tu as avalé des litres d’alcool. 
- C’est pas des litres Sarah, faut pas en faire une montage. 
- Bon sang, Connor, t’imagines pas ce que ça m’a fait de te voir dans cet état. Je t’ai trouvé dans la rue, inconscient. Je t’ai cru mort pendant cinq secondes. 
- Je suis désolé Sarah, c’était pas voulu. 


Sarah prend Connor dans ses bras. 


- Tu m’as vraiment fait peur, je ne peux pas et je ne veux pas te perdre Connor. 
- C’est pareil pour moi. 


Ils mettent fin à leur étreinte, la jeune femme s’assoit sur le lit. 


- Pourquoi ? 
- Tu vas me psychanalyser ? 
- Non, je te le promets mais j’aimerai savoir. 
- Tu veux savoir si j’ai essayé de me suicider ? 
- Oui. 
- Non, j’ai envie de vivre Sarah. J’ai pas l’intention d’en finir avec la vie, j’ai que 33 ans, j’ai encore toute la vie devant moi. 
- Je suis rassurée de te l’entendre dire. Tu peux me dire ce que tu faisais au beau milieu de la nuit dans cette rue. 
- Je voulais t’acheter ton cadeau d’anniversaire. 
- Mais mon anniversaire, c’est dans cinq mois. 
- Pas cet anniversaire là mais l’anniversaire de notre rencontre, le jour où on a su qu’on serait toujours là l’un pour l’autre comme aujourd’hui. Ne me dis pas que t’as oublié ? 
- Non, rassure-toi, je m’en souviens très bien cependant c’est la semaine prochaine. 
- Je sais. J’ai été en voiture mais je suis tombé en panne et je suis rentré à pied en laissant ma voiture sur place. 
- Voiture, médicament, alcool, c’est carton plein Connor. 
- J’ai le moral dans les chaussettes depuis quelques jours, je suis un… 
- Non, tu ne l’es pas. Tu ne l’as pas tué. Faut que tu te sortes cette idée de la tête. 
- J’essaye de ne pas y penser. 
- Essaye encore. J’ai parlé à Madame Goodwin. 
- Et ? 
- Elle a accepté de me donner quelques jours pour t’accompagner. 
- C’est super. 


Connor se redresse et prend sa meilleure amie dans les bras. Les deux amis continuent de parler pendant encore un moment. La semaine passe très rapidement, le duo prépare leur voyage pour Hawaï. Valises bouclées, billets et passeports en main, ils sont prêts à embarquer pour l’île paradisiaque. Ils montent tous les deux dans l’avion et prennent place dans leur siège. 


- Ça va aller ? Demande Connor en s’asseyant. 
- Oui. Répond Sarah très crispée. 
- Inspire, expire, inspire, expire. Tu verras, ça va passer. 
- Connor, ça m’aide pas. On a combien d’heures de vol ? 
- Environ 10 heures. 
- Autant ? 
- Oui, c’est pas la porte à côté. Détends-toi Sarah. 
- Plus facile à dire qu’à faire. On aurait pu prendre le train ou y aller en voiture. 
- Chicago-Hawaï en voiture, t’es pas sérieuse ? L’avion est le moyen de transport le plus sûr. 
- T’as lu des statistiques pour me sortir ça !!! 


Connor se met à rire, mais pas Sarah qui n’aime pas prendre l’avion. Durant le vol, Sarah a fini par s’endormir tout comme Connor. 


diana62800  (13.11.2017 à 15:42)
Message édité : 15.11.2017 à 01:08

Après 10 heures de vol, les deux amis arrivent enfin à Hawaii au plus grand soulagement de Sarah. Durant le vol, le duo n’a pas remarqué qu’une femme n’a pas arrêté de les regarder et de prendre quelques notes dans un carnet. À la sortie de l’avion, ils sont accueillis par le traditionnel collier de fleurs. 


- Aloah. Dit une femme à Sarah et Connor. 
- Aloah. Répond le duo. 


Elle passe le collier de fleurs au cou des deux amis, ces derniers la remercient. Ils vont directement chercher leur valises et Connor se dirige pour prendre un taxi, ce que remarque Sarah. 


- Tu plaisantes ? On va pas prendre de taxi durant notre séjour ici ? 
- Si. Pourquoi ? 
- Parce que ça va nous coûter les yeux de la tête. J’ai loué une voiture, ça sera plus simple pour se déplacer. 
- T’es la meilleure. 
- Oui, je sais. Lance Sarah avec un grand sourire. Je vais y aller, tu m’attends ici avec les valises, ça va nous éviter d’arriver là-bas chargés comme des mulets. 
- Okay, je reste ici. 
- J’en ai pas pour longtemps. 


Sarah s’approche de Connor et place ses mains sur ses joues. 


- Promets-moi de ne pas faire de bêtises. 
- Promis. 
- Merci. 


Sarah s’éloigne de son binôme et va chercher la voiture de location. Après plus de vingt minutes, la belle brune revient au volant de sa voiture et s’aperçoit que Connor n’a pas bougé d’un millimètre. Elle se gare et va le rejoindre. 


- Tadam. Qu’est-ce que tu en penses ? 
- J’aime beaucoup. 
- J’ai hésité entre ce gris souris et un rose bonbon. 
- Le rose aurait fait trop. Lance Connor en prenant sa valise. 
- C’est ce que je me suis dit. Dit Sarah en attrapant le sienne. 


Les deux amis chargent le coffre dans la bonne humeur et montent dans la voiture, Sarah conduit jusqu’à l’hôtel. 


- Tu peux reconnaître une chose. 
- Laquelle ? 
- Je suis adorable de te laisser conduire. 
- Tu joues les machos maintenant ? C’est nouveau. 
- Je voulais voir ce que ça donne. 
- Et ? 
- C’est pas mon truc. 
- Ne t’inquiète pas, le jour où je te reconnais plus, je me gênerai pas pour te le dire. 


Ils continuent à parler un moment. Ils arrivent devant leur hôtel, Sarah se gare dans le parking de l’hôtel. Une voiture de couleur noire, qui les suit depuis qu’ils ont quitté l’aéroport, vient se garer à quelques mètres d’eux. C’est une femme qui est au volant, elle les regarde avec insistance. Sarah et Connor sortent de la voiture, prennent leurs valises et entrent dans l’hôtel. À l’accueil, ils sont pris en charge par une femme. 


- Aloah, je suis Taryn. 
- Aloah, Taryn, voici Connor et je suis Sarah. 
- Aloah. Lance Connor. 
- Nous avons une réservation au nom de Reese-Rhodes. 


Taryn regarde sur son écran d’ordinateur. 


- Il y a eu un petit problème avec votre réservation. 
- Quel genre de problème ? Demande Connor. 
- Vous avez qu’une chambre au lieu de deux. 


Sarah et Connor se regardent. 


- Ça te pose un problème ? Demande Sarah à son médecin préféré. 
- Non, aucun. Répond Connor. 
- On va la prendre. 
- Ça me rassure. Veuillez nous excuser pour ce désagrément. 


Taryn donne la clé, Connor la prend. Cette dernière les accompagne à leur chambre. Durant le trajet, Taryn parle avec passion d’Hawaii. 


- C’est ici. 


Ils entrent et sont ébahis devant la beauté des lieux. 


- Whoua, c’est magnifique. Lance Sarah. 
- Non, c’est toi qui rend cet endroit magnifique. Dit Connor en déposant un baiser sur la joue de la jolie brune. 
- Vous êtes en couple ? Demande Taryn en voyant le duo si fusionnel. 
- Non, Connor est mon meilleur ami depuis très longtemps. Pourquoi cette question ? 
- La façon dont vous vous regardez et vous êtes tellement fusionnels tous les deux. Il y a ce petit truc entre vous. 
- Vous n’êtes pas la première à nous le dire. 
- Hawaii est l’île de l’amour. 
- Ah, on dit ça. 
- Oui, vous verrez. 


Sarah visite la chambre et va rejoindre Connor sur le balcon. 


- La chambre est à votre convenance ? Demande Taryn. 
- Il faudrait être difficile. 
- Elle est parfaite, merci. 
- Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n’hésitez pas à m’appeler. 
- D’accord, on le fera. 
- Passez un bon séjour. 
- Merci. Lance le duo en souriant. 


Taryn sort. Sarah et Connor sont toujours sur le balcon. 


- Qu’est-ce que tu veux faire ? 
- Prendre une douche, tu ferais bien d’en prendre une aussi. 
- Eh. Lance Sarah en lui donnant un petit coup. 
- Je plaisante Sarah, tu sens très bon. 


Il la renifle. 


- D’habitude. 


Les deux amis continuent de parler. Ils commencent à s’installer en vidant leurs valises. Une fois reposés et douchés, ils décident d’aller visiter la ville. Le soir-même, ils se préparent pour aller dîner dans un petit restaurant en bord de mer. Ils entrent et vont s’installer à une table, un serveur leur souhaite la bienvenue et leur dit qu’il va s’occuper d’eux durant la soirée. Le dîner se passe très bien, les deux amis sont très heureux de passer du temps ensemble et ils parlent de tout et de rien durant la soirée. À la fin du dîner, Connor veut payer mais Sarah insiste pour payer sa part. Comme il sait qu’il n’arrivera pas à gagner, il capitule avec joie. Arrivé à leur hôtel, Connor dépose Sarah devant, elle monte directement dans la chambre, Connor va garer la voiture au parking et va rejoindre Sarah. Il croise Chelsea Howard dans les couloirs. 


- Connor ? Demande Chelsea. 
- Oui et vous êtes ? 
- Vous vous souvenez pas de moi ? 
- Non, désolé. 
- Je suis Chelsea Howard, vous avez opéré mon père la semaine dernière. 
- Ah oui, je m’en souviens. 
- J’attends toujours votre coup de téléphone. 


Sarah sort dans le couloir en peignoir. 


- Je savais bien que c’était toi. 
- Oh, je ne savais pas que vous aviez quelqu’un. 


Sarah allait répondre mais Chelsea part avant. 


- Qu’est-ce qu’elle fait ici ? 
- Comment veux-tu que je le sache ? 
- C’est bizarre. 


Ils entrent dans leur chambre et vont se coucher pour une nuit de sommeil. Connor en a bien besoin parce que c’est demain qu’il dira au revoir à son ami. 


diana62800  (19.11.2017 à 15:34)

La nuit est bien tombée sur Hawaii, Connor et Sarah dorment profondément. Au même étage, dans une des chambres, Chelsea est assise par terre, en train de regarder des photos de Connor dont certaines datent de quelques années. Elle prend une photo de Connor avec Sarah dessus, les deux amis sont dans les bras de l’un l’autre. Elle en prend une autre d’elle-même, elle coupe sa tête et pose le morceau sur la tête de Sarah. Elle met la photo dans un cadre. 


- On sera bientôt réuni mon amour, on est fait pour être ensemble tous les deux. Sarah n’est pas faîte pour toi. 


Une photo de Sarah entre les mains, elle se lève, prend un briquet et va dans la salle de bain. Au-dessus du lavabo, elle brûle la photo de Sarah avec un sourire victorieux. 


- Et oui, Sarah, tu es de trop dans la vie de Connor, c’est de moi dont il a besoin. 


Chelsea retourne dans la chambre et se rassoit par terre, elle s’allonge sur les photos en se disant qu’elle arrivera à se débarrasser de Sarah pour avoir Connor rien que pour elle. 
Les rayons du soleil viennent illuminer la chambre des deux amis. Sarah se réveille doucement et s’assoit, elle regarde Connor tendrement. Son portable vibre, elle le prend et voit qu’elle vient de recevoir un message de Maggie qui lui demande si tout va bien. Elle sourit en lui répondant que tout se passe très bien et qu’elle est très heureuse de passer du temps avec Connor. 


- C’est Jared ? Demande Connor. 
- Non, c’est Maggie, elle veut s’assurer qu’on va bien. 
- Sacrée Maggie. 
- Ça fait longtemps que tu es réveillé ? 
- Une bonne demi-heure. 
- Si je comprends bien, tu faisais exprès de dormir. 
- Oui, j’aime bien te regarder dormir, c’est très reposant pour moi. 
- Et très étrange aussi. Dit-elle en rigolant. T’as bien dormi ? 
- Oui. J’ai fait un superbe rêve. 
- Ah bon ? 
- Oui. J’ai rêvé de nous deux. 
- Et qu’est-ce qui s’est passé ? Demande Sarah curieuse. 


Connor s’assoit à son tour. 


- On était devant l’autel pour notre mariage, tu étais sublime et tellement radieuse dans ta robe. On avait aussi trois magnifiques enfants ce qui nous rendait très heureux. 
- Rêve prémonitoire ? 
- Seul l’avenir nous le dira. Lance-t-il avec un petit sourire. 


Le portable de Sarah vibre à nouveau. 


- C’est un message de Jared, il me demande si j’ai bien dormi. 


Elle lui répond rapidement et pose son portable. 


- On se prépare et on va prendre le petit déjeuner en bas ? 
- Tout ce que tu voudras. 


Sarah lui sourit, Connor lui rend bien. 


- Merci Sarah, merci pour tout. Dit-il avant de lui déposer un baiser sur la joue. 
- De rien Connor. 


Elle se lève, va ouvrir les rideaux et la fenêtre. 


- Aller, debout docteur Rhodes. 
- À vos ordres docteur Reese. Dit-il en se levant. 


Ils se préparent chacun leur tour. Une fois prêts, ils sortent de leur chambre et vont directement s’installer à une table avec une très belle vue. Sur la table, tout est déjà installé et un buffet est à disposition des clients. Le duo va se servir et vient à leur table. Connor a la tête ailleurs, ce que Sarah remarque. 


- Qu’est-ce qui va pas ? 
- Rien. 
- Aller, dis-moi. 
- Je t’assure que ça va. 
- On dirait pas vu la tête que tu fais. 
- Okay. Tu penses que je suis un homme bien ? 
- Tu nous fait une crise d’identité ? 
- Non, je suis sérieux. 
- Tu es l’homme le plus extraordinaire et merveilleux que j’ai jamais rencontré. Connor, ça fait plus de 15 ans qu’on se connait et je peux te dire que tu n’as pas changé, tu as gagné en maturité et en confiance mais intérieurement, tu es resté le même. Je suis très fier d’être ton amie. 


Connor est très touché par les paroles de Sarah. 


- Merci. 
- T’as pas à le faire, c’est la vérité. 
- Dans ce cas, pourquoi je me sens… Je sais pas… Tellement… 
- Coupable ? 
- Oui. 
- Connor, tu as aidé un ami à ne plus souffrir, c’est une chose très courageuse. Et si un jour ça m’arrive, je souhaiterai que tu fasses la même chose pour moi.
- Me demande pas ça !!! J’arrive pas à imaginer passer une seule journée sans toi. Dit-il en posant sa main sur celle de la jeune femme. 
- Je te le dis pour que tu le saches. 
- On change de sujet, tu veux bien ? 
- D’accord. Que penses-tu du shopping ? 
- À petite dose, pitié Sarah. 


Sarah rigole. Ils mangent leur petit déjeuner dans la bonne humeur. À quelques tables plus loin, Chelsea les espionne en essayant d’être la plus discrète possible, elle les prend en photos et les filme avec son portable. Dès qu’ils ont fini, ils retournent dans leur chambre pour se changer et sortent, ils montent dans leur voiture et Sarah conduit jusqu’à un endroit de l’île. Au bout de dix minutes, elle se gare, ils descendent tous les deux et marchent jusqu’à la plage. Connor prend l’urne qu’il a dans un sac, prend la main de Sarah et ils avancent dans l’eau. Il verse les cendres avec un grand pincement au cœur. 


- Au revoir David. Tu vas nous manquer. 


Sarah met sa main dans son dos pour montrer son soutien à Connor, ce dernier pose son bras sur les épaules de la belle brune, le duo regarde l’horizon avec émotion. 


diana62800  (26.11.2017 à 16:37)

Après le dernier au revoir, Sarah propose à Connor d’aller profiter de la plage avant leur retour à Chicago dans quelques jours. Devant l’insistance de Sarah et surtout pour lui faire plaisir, il accepte. Arrivé à la plage, ils vont s’installer sur les transats que la jeune femme a réservé. 


- Détends-toi Connor. Dit-elle en s’allongeant. Tu vas voir, ça va nous faire du bien. 
- J’en suis sûr mais j’ai pas la tête à ça. 


Connor s’installe sur le transat à droite de la jeune femme. 


- Ferme les yeux et fais le vide, tu verras, ça ira beaucoup mieux. 
- Sarah, je ne… 
- Non, Connor, pas de négation. D’ailleurs, tu devrais bannir toute négation jusqu’à la fin de notre séjour ici. Tu verras, ça te fera du bien d’être positif. 
- Sarah, t’es unique. Dit-il en souriant. 
- Je sais. Lance-t-elle avec ironie. 
- Alors en quoi ça consiste ton truc ? 
- Je savais que ça allait te plaire. 


Le duo continue de parler et de rire. À quelques mètres d’eux, Chelsea continue toujours de les suivre en prenant des photos et des notes dans un carnet. Les deux amis ne la remarquent pas et s’amusent ensemble comme ils aiment le faire. Après plusieurs heures passées à la plage, Sarah et Connor sont en train de marcher dans les rues d’Hawaii, ils jouent les touristes et ça leur plait beaucoup. Ils sont dans une boutique de souvenirs. 


- Tu penses que ça plaira à Maggie. Lance Sarah en montrant l’objet. 
- Oh que oui. Tu devrais prendre la même chose pour April. 
- Très bonne idée. 


Sarah se retourne et regarde derrière elle. 


- Qu’est-ce qu’il y a ? 
- Rien, c’est juste…Non, rien. 
- Si, dis-moi. 
- J’ai l’impression qu’on est suivi. 
- Quoi ? 
- J’ai cette impression depuis qu’on est arrivé. 
- Et après tu oses parler de mes manies. 
- C’est vrai que les tiennes sont bizarres. 
- Sarah, on connait personne ici. 
- Tu as tort. 


Connor la regarde d’un air interrogateur. 


- T’oublies cette femme. 
- Quelle femme ? 
- Chelsea, la fille de ton patient. 
- Ah elle, c’est un hasard qu’on soit dans le même hôtel. 
- Je trouve ça louche. 


Le duo continue leurs achats et profite que la soirée soit douce pour aller dîner dans un petit restaurant au bord de la mer. Chelsea a suivi les deux amis tout le long de la journée en essayant de ne pas se faire remarquer. Elle se dit qu’elle a eu chaud dans la petite boutique de souvenir. 
La soirée se passe très bien pour les deux amis. Après avoir quitté le restaurant, ils sont allés danser quelques heures et s’amuser surtout. Sarah, qui n’a pas l’habitude de boire, s’est lâchée sur la boisson en les enchaînant les uns après les autres, à l’inverse, Connor n’a bu que deux bières. En voyant la belle brune dans cet état, Connor décide de la ramener dans leur chambre d’hôtel. Connor soutient Sarah qui n’arrive plus à marcher droit. Arrivé devant leur porte, il lui demande de s’appuyer contre le mur. 


- Attend une minute, le temps que je trouve la clé. Lance Connor en la cherchant dans ses poches. 


Une personne s’approche du duo, c’est Chelsea. 


- Vous avez besoin d’aide ? 
- Non. Répond Sarah sèchement. On se débrouille très bien sans vous. 
- D’accord, je demandais seulement par politesse. Dit-elle en s’éloignant. 
- Vous avez un problème avec nous ? 
- Pourquoi je devrai ? 
- Non, je me demandais la raison qui pousse une femme de votre genre à nous suivre partout. Lance Sarah en essayant de rester debout. 


Connor a enfin trouvé sa clé et ouvre la porte. 


- Docteur Rhodes, dites à votre amie de se calmer. 
- Je ne reçois d’ordre de personne et surtout pas de vous. Je vais vous dire : Connor ne s’intéresse pas du tout à vous, laissez tomber. Vous ne l’aurez jamais, il n'a pas besoin d'une traînée comme vous. 
- Sarah, ça suffit. Arrête s'il te plait. Aller, viens. Dit-il en prenant Sarah par la taille pour la ramener dans la chambre. 


Sarah rentre dans la chambre. 


- Je suis désolé pour Sarah, elle n’a pas l’habitude de boire. 
- Je comprends son état. 


Connor s’éloigne. 


- J’attends toujours votre appel. 
- Écoutez, vous êtes surement une personne adorable mais je traverse une mauvaise passe en ce moment. 
- Peut-être une prochaine fois. 


Connor rentre dans sa chambre sans dire un mot et ferme la porte derrière lui, il va voir Sarah, cette dernière est allongée sur le lit. 


- Je t’avais dit de pas boire autant. 
- Pas de négation pendant le reste de notre séjour ici. 


Connor sourit et lui enlève ses chaussures qu’il pose au pied du lit. 


- Merci Connor. 
- C’est tout naturel. Lance-t-il en déposant une petite couverture très fine sur elle. 


Il lui dépose un baiser sur le front. 


- Connor. 
- Oui. 


Il s’assoit juste à côté d’elle. 


- Je t’aime. 
- Moi aussi. 
- Non, tu comprends pas, je t’aime vraiment. J’ai jamais eu le courage de te le dire mais je suis amoureuse de toi depuis des années. Je crois que j’ai eu peur de gâcher notre amitié, c'est pour ça que je t'ai jamais rien dit. 
- Sarah. Sarah. 


Elle s’est endormie. 


- Je t’aime aussi ma douce. 


Il l’embrasse à nouveau sur le front avec un grand sourire. Il se lève et va prendre sa douche avant d’aller dormir sur le canapé pour cette nuit. Connor est très content de cette découverte parce que lui aussi, il est très amoureux de la belle brune. 


diana62800  (05.12.2017 à 13:37)

Ne manque pas...

Un coffret DVD de la saison 1 de The Hollow Crown à gagner avec L'Atelier d'Images et Hypnoweb !
Tirage au sort le 28/09 | Participation gratuite

Participe à notre concours de design en créant un calendrier de l'Avent sur le thème des séries TV !
Participez ! | Date limite : 13/10

Activité récente

Séance photos [Jeu]
Aujourd'hui à 21:05

S06E12 Les bons conseils
Aujourd'hui à 18:21

S06E11 La loi de la jungle
Aujourd'hui à 18:20

S04E02 When To Let Go
Aujourd'hui à 18:12

Cmed | Synopsis 4.01 & 4.03
Aujourd'hui à 17:37

S07E02 Going To War
Hier à 21:48

Logos Quartier
Hier à 19:33

Prochaines diffusions
Logo de la chaîne 13ème rue

Chicago Fire, S06E07 (inédit)
Lundi 24 septembre à 21:00

S06E08 (inédit) à 21:35

Logo de la chaîne NBC

Chicago Med, S04E01 (inédit)
Mercredi 26 septembre à 20:00

Logo de la chaîne NBC

Chicago Fire, S07E01 (inédit)
Mercredi 26 septembre à 21:00

Logo de la chaîne 13ème rue

Chicago Fire, S06E09 (inédit)
Lundi 1 octobre à 21:00

S06E10 (inédit) à 21:45

Logo de la chaîne NBC

Chicago Fire, S07E02 (inédit)
Mercredi 3 octobre à 20:00

Logo de la chaîne NBC

Chicago Med, S04E02 (inédit)
Mercredi 3 octobre à 21:00

Logo de la chaîne 13ème rue

Chicago Fire, S06E11 (inédit)
Lundi 8 octobre à 21:00

S06E12 (inédit) à 21:35

Actualités
CMed | Photos promo 4.02 : When To Let Go

CMed | Photos promo 4.02 : When To Let Go
NBC vient de dévoiler les photos promotionelles du premier épisode de la saison, elles sont...

CF | Photos promo 7.02 : Going To War

CF | Photos promo 7.02 : Going To War
NBC vient de dévoiler les photos promotionelles du premier épisode de la saison, elles sont...

CF | Annie Ilonzeh sera finalement régulière!

CF | Annie Ilonzeh sera finalement régulière!
Annoncée en juillet comme récurrente (cf News du 28.07.2018), Annie Ilonzeh (Empire, Person of...

Cmed | Synopsis 4.01 & 4.03

Cmed | Synopsis 4.01 & 4.03
NBC vient de dévoiler les synopsis des épisodes 4.01 : Be My Better Half et 4.03 : Heavy Is The...

CF | Synopsis 7.03

CF | Synopsis 7.03
NBC vient de dévoiler le synopsis de l'épisode 7.03 : Thirty Percent Sleight Of Hand de Chicago...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
Partenaires premium
HypnoRooms

Luna25, Hier à 13:52

2ème manche du concours de personnages historiques en cours : Venez voter sur le quartier Legends of Tomorrow

cobrate, Hier à 17:12

Le quartier Le Monde de Joan a besoin de ses fans^^ Venez le faire bouger

CastleBeck, Aujourd'hui à 12:49

Le quartier Lethal Weapon compte sur votre participation pour sa nouvelle animation. (Pas nécessaire d'avoir vu la série.) Merci.

choup37, Aujourd'hui à 18:23

Calendrier, sondage et news sur Musketeers

cinto, Aujourd'hui à 18:58

Merci à ceux qui ont voté au sondage rentrée de Ma Sorcière Bien Aimée. Aux autres, venez exercer votre magie à l'école avec Tabatha.

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site