VOTE | 297 fans

Réminiscence

Créateur : serieserie 
Date de création : 24.12.2017 à 12h26

Message du créateur :
L'inconscient en sait tellement plus....

Cet épisode compte 30 paragraphes

Afficher l'épisode

Des bips réguliers, une chambre blanche d’hôpital. Vide. Juste lui, allongé sur un lit, pâle. Devant la porte, son frère et une jeune femme. Dans la salle d’attente, les amis commencent à arriver. Tout le monde attend, personne ne comprend ce qui a vraiment pu se passer.
_Will, qu’est-ce qu’il a ?
_J’en sais rien…
_C’est pas possible ! C’est ton frère ! Tu ne peux pas le laisser comme ça !
_Hailey, c’est toi qui l’as trouvé, tu n’as rien remarqué de particulier ?
_Non rien. Je…
La jeune femme prit sa tête dans ses mains, incapable de se contrôler, de penser calmement. Will la prit dans ses bras avant de voir, au loin, arriver le sergent Voight.
_Sergent.
_Bonjour. Qu’est-ce qu’il a ?
_On ne sait pas.
_Comment ça ?
_On va lui faire d’autres examens, on va trouver mais pour le moment, il est inconscient.
_Est-ce qu’un empoissonnement aurait pu causer ça ?
_A ce stade, je n’exclue aucune hypothèse.
_D’accord. Je vais renvoyer mon équipe chez elle. Vous nous tenez au courant !
_Bien-sûr !
_Upton, on y va.
_Si ça ne vous dérange pas, sergent, je vais rester ici.
Voight regarda la jeune femme et voyant la détresse dans son regard, décida de ne pas insister. Hailey entra dans la chambre dès que Voight fût parti. Elle s’assit à côté de Jay sur le fauteuil en lui prenant la main. Will rentra dans la chambre quelques minutes après.
_On va l’emmener faire quelques examens.
_D’accord.
_Rentre, récupère des affaires, tu as le temps.
_C’est sûr ?
_Oui oui. Et si il y a du nouveau, je t’appelle.
_Merci Will.
Hailey quitta la chambre en même temps que Jay. Elle rentra chez elle tranquillement, Jay ne reviendrait pas de ses examens avant plusieurs heures. Elle prit une douche, mit quelques affaires dans un sac et décida de repasser chez Jay. Elle avait récupéré les clés du jeune homme pour fermer la porte après son départ en ambulance. Elle rangea la pizza qu’elle avait amenée pour manger avec lui dans le frigo, chercha un sac et y mit quelques affaires pour Jay avant de repartir. Elle balaya rapidement l’appartement du regard avant de repartir, non, définitivement, elle ne comprenait pas pourquoi elle avait retrouvé Jay inconscient sur le sol de son appartement. Elle chassa rapidement les mauvaises pensées de son esprit et retourna à l’hôpital avec l’espoir d’obtenir de bonnes nouvelles.
_Maggie ! Je viens voir Jay, il est revenu ?
_Laisse-moi regarder…
_Pas de soucis.
_Ils l’ont monté dans une chambre.
_Où ça ?
_1101, au premier étage, couloir un, chambre un.
_D’accord merci.
_Pas de soucis.
Hailey se dirigea vers l’ascenseur et actionna le bouton du 1er étage. Elle n’eut aucun mal à trouver la chambre 1101 comme lui avait indiqué Maggie. Elle frappa à la porte tout en ayant la désagréable sensation d’être observée, mais après tout, elle était dans un hôpital, tout le monde regarde tout le monde dans un hôpital. Elle entra dans la chambre, encore plus sinistre et stérile que la précédente mais au moins, elle disposait d’une fenêtre. Hailey espérait bien croiser Will où un médecin qui lui donnerait des informations sur l’état de santé de Jay mais elle n’avait vu personne. Elle s’installa dans le fauteuil, plus confortable que celui de la chambre précédente, prit son plaid et la main de Jay et fini par s’endormir à le regarder respirer. Plusieurs fois réveillée dans la nuit, Hailey se réveilla toujours aussi fatiguée et inquiète, l’état de Jay ne changeait pas et les nouvelles n’arrivaient pas non plus.
_Café ?
_Will ! Merci.
_Tu as passé la nuit ici ?
_Oui… Comment il va ?
_Je n’en sais rien…
_Tu ne sais rien de plus ?
_Non rien…
_Mais les examens, les analyses…
_Actuellement on le considère dans le coma mais on n’a pas réellement idée de ce qui lui arrive.
_Donc il est dans le coma mais pas dans le coma ?!
_Ouais… Je n’aime pas ça non plus tu sais.
Une ambiance d’incompréhension totale pesait dans la chambre d’hôpital. On frappa à la porte de la chambre d’hôpital.
_Oui ?
Voight apparu dans l’encadrement de la porte.
_Bonjour. Je viens prendre des nouvelles. Comment va-t-il ?
_Toujours stationnaire.
_On sait ce qu’il a ?
_On penche pour une sorte de coma.
_Provoquer par ?
_On n’en sait rien. Il n’y a rien dans ses analyses et dans ses examens.
_Donc pas de risque que ça soit lié au travail ?
_On ne peut rien exclure à 100 % tant qu’on ne sait pas précisément ce qui lui arrive.
_Et on saura ça quand ?
_Aucune idée.
_Vous savez quoi enfaîte ? Vous ne savez rien du tout !
_Sergent !
_Il est comateux depuis hier soir et vous ne savez pas pourquoi ?! Activez-vous bordel !
_Sergent ! C’est mon frère, si vous pensez que je ne fais pas tout ce qui est en mon pouvoir pour trouver ce qu’il a et ce qui lui arrive, vous vous trompez !
Les deux hommes se défièrent du regard mettant mal à l’aise Hailey toujours assise à côté du lit de Jay.
_Vous me tenez au courant des évolutions de son état.
_Bien-sûr sergent !
Voight quitta la chambre de Jay. Hailey le regardait toujours dormir, le regard un peu perdu dans le vide, elle attendait et guettait le moindre signe de changement sur l’état de son partenaire. Will le regarda et décida de quitter la chambre, Hailey ne bougerait pas tant qu’il n’y aurait rien de nouveau, il pouvait aller travailler confiant. Les bips réguliers finirent par bercer Hailey qui s’endormit en tenant la main de Jay dans la sienne. Quelques heures plus tard, elle se réveilla avec l’impression de les doigts de Jay avaient bougé dans sa main mais il ne réagissait toujours pas, elle réussit à se convaincre qu’elle avait rêvé. La réalité la rattrapa quand les pupilles de Jay se mirent à s’agiter sous ses paupières.


serieserie  (24.12.2017 à 12:28)

Un panneau lumineux de motel qui clignote et grésille, un motel miteux en somme mais discret. L’endroit rêvé quand on ne veut pas se faire remarquer. Enfermée depuis des heures, des douleurs se réveillaient, il lui fallait de la glace pour anesthésier la douleur. Elle décida alors de sortir de la chambre, elle avait aperçu un distributeur de glace dans le motel en accédant à sa chambre. Plaçant la main sur ses côtes comme pour empêcher la douleur de manifester davantage, elle sortit de la chambre pour trouver de la glace. Le distributeur lui semblait maintenant loin, trop loin. Elle finit par trouver de quoi se servir en glace. La nuit et le panneau lumineux grésillant offrait un magnifique décor de film d’horreur. Peu rassurée, elle marchait la tête baissée à pas rapide vers sa chambre.
_Hey poupée ! Tu prends combien ? demanda un homme bedonnant.
Baissant la tête, elle continua son chemin mais l’homme s’approcha d’elle.
_Hey tu pourrais répondre ! cria-t-il
_Je ne suis pas une pute ! lui répondit-elle en relevant la tête.
L’homme roula des yeux en la regardant continuer à marcher avant de la suivre pour la rattraper et la plaquer contre la porte de sa chambre.
_Lâchez moi !
_Ne fait pas ta mijoré, on sait très bien ce que font les filles ici. affirma-t-il avec un air grivois
Ne perdant pas le dessus, elle le poussa de toutes ses forces avant de réussir à rentrer dans sa chambre et à fermer la porte in extermis. Elle se laissa glisser contre la porte sans même avoir allumé la lumière. Le sac de glace contre elle lui faisait presque aussi mal que si elle n’avait rien mais la douleur finissait par s’atténuer. Elle prit quelques glaçons qu’elle enroula dans son foulard avant de les poser sur son visage tuméfié. Vite partagé entre le côté anesthésique des glaçons et les frissons qui envahissaient son corps dont la température baissait… Elle ne pensait à rien, juste à calmer ses douleurs lancinantes. Son calme apparent fut finalement troublé une heure plus tard quand on tambourina à la porte. Elle se redressa et regarda à travers le judas. Le canon d’une arme à feu était pointé vers la porte par l’homme qui l’avait abordé un peu plus tôt dans la soirée.
_Ouvre cette porte petite pute ! cria-t-il
Elle recula et se réfugia derrière le lit, elle ne comptait pas ouvrir la porte. L’homme continuait à crier encore et encore à travers la porte, il allait finir par tirer dans le loquet pour ouvrir la porte. Elle fouilla dans son sac, prit son arme à elle et se plaça à gauche de la porte, quand il l’ouvrirait, elle pourrait en profiter pour l’assommer et s’enfuir. Elle attendait et le temps lui paraissait passer au ralentit… Rien ne pouvait vraiment la faire se sentir rassurer. L’homme hurlait à travers la porte et s’énervait de plus en plus contre elle et conte le monde entier. Les yeux fermés, elle attendait le moment fatidique ou là porte ne ferait plus rempart entre elle et son assaillant. Le temps dura une éternité pour la jeune femme avant que le loquet n’explose dans un vacarme assourdissant mais elle garda son sang-froid, ni une ni deux, pas de réflexion, elle frappa l’homme et partie en courant vers sa voiture où elle s’enferma avant de démarrer en trombe et de rejoindre la route. Perdue, n’ayant aucune idée où aller elle s’engagea dans la ville de Chicago. Elle ne voulait pourtant plus en entendre parler, avait coupé les ponts avec tout le monde. Elle traversa la ville sans même s’arrêter, passant devant des endroits qu’elle connaissait bien avant de continuer son chemin de l’est vers l’ouest. Elle s’arrêta dans une petite station-service pour faire le plein d’essence et prit quelques articles dans la supérette.
_Je voudrais une bouteille de whisky, s’il vous plaît. Demanda-t-elle
La vendeuse la regarda, se baissa et sortit une boîte d’aspirine.
_Prenez plutôt ça. Ça sera plus efficace. Lui répondit la vendeuse.
_Vous avez raison…
Elle se saisit de la boîte et prit une bouteille d’eau avant de papier ses quelques articles et de sortir.
_Mademoiselle ! cria la vendeuse pour la rattraper.
_Oui ?
_Vous devriez vous arrêtez pour passer la nuit, il y a une tempête qui va passer d’ici quelques heures, la route n’est pas très sûre.
_Je vais m’en sortir, merci.
_Comme vous voudrez…
La vendeuse fit demi-tour et la jeune femme monta dans sa voiture avant d’en ressortir.
_Vous connaissez un bon endroit pas cher pour passer la nuit ?
_Garez-vous sur le parking, on a deux chambres à la station pour les cas de tempêtes. C’est pas le grand luxe mais c’est propre, chaud et vous serrez en sécurité ! Pas comme dans certains motels miteux !
La jeune femme sourit à cette remarque. Elle se gara sur le parking de la supérette et prit son sac.
_Comment vous vous appelez ? demanda poliment la vendeuse.
_Catrina. Catrina Lay.
_Enchanté Catrina ! Je suis Darcy.
Darcy conduit la jeune femme à sa chambre pour la nuit. C’était mieux que le motel où elle avait posé son sac quelques heures plus tôt. Elle profita des lieux pour se doucher et décida de retourner dans la boutique ne se sentant pas l’envie de dormir.
_C’est combien pour la chambre ?
_C’est gratuit.
_Vraiment ?
_Oui. Répondit la jeune vendeuse avec le sourire.
Catrina fit le tour de la boutique en flânant.
_Elle est à vous ? La boutique je veux dire ? demanda-t-elle
_Oui. Elle était à mon père mais il a pris sa retraite et j’ai pris la suite. On voit du monde c’est sympa.
_Oui sûrement…
_Prenez de la glace pour vos blessures. Vous allez où ?
_J’en sais rien.
_Vous êtes de Chicago ?
_Oui à l’origine mais je n’y vis plus depuis quelques mois.
Les deux femmes discutèrent une bonne partie de la nuit même si Catrina restait vague et distante sur ses réponses.


serieserie  (31.12.2017 à 12:38)

Froid. Le froid. Une sensation de métal froid dans son dos, un courant d’air encore plus froid. Incapable de bouger autre chose que la tête. Des tables métalliques, un endroit austère. Voight. Voight entre dans la pièce avec un homme en blouse blanche.
_On sait ce qu’il lui est arrivé ? demanda Voight avec son air sec.
_Pas encore. L’officier Halstead est mort de cause inconnue pour le moment.
Le mot « mort » ne fit qu’un tour dans sa tête, il voulut se relever, répondre !
_Je ne suis pas mort ! Je suis là !
Mais personne ne l’entendait, ne réagissait.
_Vous voulez bien essayer de trouver pourquoi il est mort et comment ?
_Bien-sûr. Je ne laisserais pas ce cas irrésolu 
_Merci docteur.
_C’est normal.
Voight commença à partir.
_Sergent ?
_Oui ?
_Pourriez-vous demander à sa femme si elle veut son alliance ?
Jay regarda sa main comme il pouvait.
_Ma femme ? Je ne suis pas marié ! Vous m’entendez !
_Je lui demanderais. Abby voudra peut-être l’avoir pour leur bébé.
_Mais quoi ? Abby ? Mais non ! Quel bébé ? Eh quelqu’un s’il vous plaît ! On pourrait m’expliquer ce qu’il se passe ici !
Il ferma les yeux de désolation. Respirant un grand coup, il les rouvrit dans un environnement complètement différent.
_Papa !
Jay se tourna sur lui-même, le soleil couchant éclairait encore le grand jardin de cette maison.
_Papa je suis là !
_Moi ?
_Beh oui toi ! J’ai qu’un papa et c’est toi !
Le petit garçon prit la main de son papa et se mit à courir encore et encore sur une distance interminable.
_Arrête petit arrête !
Rien à faire il était emporté par ce petit garçon. Une douleur lancinante dans la poitrine.
_Papa ça va ?
Jay lâcha la main de l’enfant qui disparut et grimaça en se tenant la poitrine. La douleur était si intense qu’il s’écroula.
_Debout Jay relève toi!
_Abby?
_Tu dis ça comme si tu étais supris! Allez relève toi idiot! Tu l’aimes tant que ça le sol pour ne pas te relever? Voyons debout!
_Abby qu’est-ce qu’il y a? On est où?
_Où sommes-nous? A la maison Jay! Tu es sûr que tu vas bien?
_Non! Non ça va pas! Je ne comprends rien! Qu’est-ce que je fais là? On a divorcé! C’est pas possible!
_Divorcer? Tu veux divorcer?! Ah ouais d’accord carrément!
Jay se prit la tête, un bruit strident et assourdissant le déséquilibrait. Il venait de se relever mais il tomba de nouveau à genoux. Fermant les yeux, il tenta de se concentrer et parvint, malgré les douleurs et la force qui le retenait au sol à se relever.
_Abby?
_Quoi?
_Je…
_Tu? Tu veux divorcer alors que je t’annonce que je suis enceinte de ton fils! Bien bravo! Très mature comme réaction! Félicitation papa!
_Je ne comprends pas! C’est impossible!
_Et pourtant!
Jay baissa les yeux le ventre d’Abby était tout arrondi.
_C’est impossible! Ce n’est pas réel! Sortez moi de là!
Le décor changea autours de lui.
_Pourquoi tu cries papa? Faut pas crier comme ça!
_T’es qui toi?
_Ton fils. Tu poses des questions bête papa!
_Bien-sûr… Et tu sais ce que je fais là? Et c’est où là?
_Ici, c’est chez nous! Chez maman, chez toi et chez moi! Tu n’as pas l’air bien papa! Tu veux te reposer?
_Je veux partir! Sortez moi d’ici!
_Pourquoi tu veux me quitter papa? Me laisse pas papa! J’ai besoin de toi!
Ignorant le petit garçon, Jay traça son chemin sans savoir où aller. C’était un mauvais rêve, sans aucun sens dont il devait se sauver et se réveiller le plus vite possible.  Il courait le plus vite qu’il pouvait mais rien n’y faisait, il ne bougeait pas, il était toujours coincé, prisonnier de son propre cauchemar, de son propre subconscient. Il finit par lâché prise. Tout tourna autours de lui, le désorientant au passage. Il se retrouva au cimetière, témoin du pire souvenir de sa vie : l’enterrement de sa mère tuée quand il était petit. Deux petits garçons, un petit rouquin tentant de réconforter un petit blondinet haut comme trois pommes. Les larmes coulèrent sur les joues de Jay, la douleur de ce jour-là l’envahit de nouveau. Il était à nouveau ce petit garçon ayant besoin plus que tout de son grand frère et de son père qui depuis ce jour-là n’avait plus jamais été le même, brisé à jamais par la perte de la femme de sa vie. La douleur et la peine le firent tomber à genoux. Depuis des années, il avait fait le deuil de sa mère, il avait accepté le fait qu’elle n’était pas là pour lui pour toutes les étapes importantes de sa vie.
_Hey toi !
Jay cligna des yeux, il se retrouvait face à lui, petit.
_Oui toi ! T’es qui ?
_Je suis… toi.
_Cool ! T’es moi grand alors !
_Ouais cool. Tu sais pourquoi on est là tous les deux à ce parler ?
_Non mais c’est trop cool ! Ça doit être un truc de grand sûrement mais maman dit toujours que je suis trop petit… Enfin elle disait.
_Tu verras petit, un jour tu seras grand mais tu rêveras encore de ta maman qui te dira que tu es trop petit et ça te fera plaisir.
_Ouais si tu le dis ! Mais du coup, tu sais pourquoi t’es là toi ?
_Non… J’aimerais bien le découvrir pourtant !
_Tu as du monde qui t’attend ?
_Oui. J’ai une petite-amie que j’aime plus que tout même si je n’ai pas encore osé lui dire…
_Beh rentre et dis lui !
_Je vais le faire ! Je vais le faire !
Le petit garçon s’éloignait en même temps que le souvenir.
_Hey gamin !
_Oui ?
_Rappelle toi ! Tu es trop petit pour beaucoup de chose mais tu seras toujours assez grand pour faire ce que tu dois faire !
Le silence.


serieserie  (07.01.2018 à 15:48)

En un sursaut, il ouvrit les yeux. Effrayant au passage Hailey qui, surprise, cria.
_Jay ! Jay !
_Où on est ?
_A l'hôpital ! Jay tu ne te souviens pas ?
_Non.
Hailey sortit pour aller chercher un médecin. Will arriva quelques minutes après.
_Jay! Tu nous as fait une de ces peurs !
_Will? Mais qu'est-ce qu'il y a ? Pourquoi je suis là ?
_On n'en sait rien Jay!
_Comment c'est possible ?
_Jay, de quoi tu te souviens ?
_Je... Je ne sais pas!
_Concentre toi!
_On a fini notre journée, j'ai raccompagné Hailey à sa voiture, elle m'a dit qu'elle passait avec des pizzas.
_Oui.
_Après je suis rentré et... Je me suis réveillé ici.
_Est-ce que tu te souviens avoir ressenti une douleur?
_Non je me souviens pas!
_Jay je t'ai trouvé sur le sol, inconscient... Will dit que tu étais dans le coma...
_Dans le coma?! Pendant combien de temps?
_Vingt-quatre heures...
_Et j'ai rien ?
_Non. Je vais t'examiner. Hailey, tu peux sortir?
_Bien-sûr !
Hailey quitta la chambre pour aller chercher des cafés le temps que Will examine son frère.
_Elle est là depuis hier soir.
_Quoi?
_Hailey! Elle ne t'a pas quitté depuis hier soir. A peine le temps d'aller te chercher des affaires pendant que tu passais des examens!
_Oh...
_Il y a un truc entre vous?
_On travaille ensemble.
_Arrête petit frère! C'est pas un regard de collègue ça!
Jay sourit.
_Vous êtes ensemble ou c'est juste comme ça ?
_Will...
_T'as pas tourné la page encore... Ça fait quatre mois qu'elle s'est barrée sans même te dire au revoir et même avant ça vous n'étiez plus ensemble !
_Je pense que j'ai réussi à l'oublier et à me dire que la femme de ma vie ce n'était pas elle.
_Ça dure depuis quand avec Hailey?
_On s'est embrassé il y a un mois... On passait pas mal de soirée ensemble et puis en ayant un peu bu je l'ai embrassé et finalement j'ai fait ce que je voulais faire depuis des mois! Hailey elle est différente !
_C'est clair! T'es divorcé ?
_Oui! Depuis trois mois!
_Enfin! Et Hailey est une fille bien, ne gâche pas tout!
_J'ai pas envie de tout gâcher non plus.
_On se fera un truc tous les quatre un de ces jours!
_Ouais... Je peux sortir quand?
_Jay!
On frappa à la porte.
_Entrez!
_Je peux?
_Bien-sûr Hailey!
Jay tendit sa main vers la jeune femme qui jeta un coup d'œil à Will avant d'embrasser chastement Jay.
_Bon je sors quand du coup?
_Jay! Ça va pas! Tu fais un coma, on ne sait pas pourquoi et à peine réveiller tu veux rentrer?
_Écoute donc ta copine!
_Non mais sérieusement...
_Pas avant demain, on doit te garder en observation au moins vingt-quatre heure avant de te laisser partir!
Jay roula des yeux mais se résigna. Will quitta la chambre de son frère.
_Tu l'as dit à ton frère !
_C'est mon frère ! Hailey, je t'aime et je voudrais que tout le monde le sache !
_Tu… Quoi?
_Je t’aime Hailey Upton!
_Mais y a Erin, les règles de Voight...
_On s'en fou!
_Pas moi. Pas encore. Je viens d'arriver Jay... J'ai pris sa place au bureau, je l'ai prise dans ta vie...
_Tu n'as pas prit sa place Hailey. Viens là !
Hailey alla se blottir contre Jay.
_Et Jay?
_Oui?
_Je t'aime aussi.
Jay sourit et serra la jeune femme contre lui.
_Jay?
_Oui?
_Te voir étendu par terre comme ça, inconscient, c’était horrible.
_Mais comment tu es rentrée chez moi d’ailleurs?
_J’ai frappé, plusieurs fois, mais tu ne venais pas! J’ai entendu la musique à travers la porte du coup je me suis dis que tu n’entendais peut-être pas et la porte n’était pas fermée à clé.
_Oh! Bizarre… Je me souviens pourtant bien l’avoir fermée à clé!
_Tu as dû oublier de le faire.
_Probablement oui… Heureusement du coup…
_Oui heureusement... Du coup t’as des pizzas dans ton frigo!
_Génial! C’est encore meilleur les restes de pizza!
_Est-ce que quelque chose de pas entamer peut-être un reste?
_C’est une bonne question!
_Tu m’as fais tellement peur… Et puis personne ne savait ce que tu avais…
_C’est super bizarre ça!
_Et tu te sens bien?
_Je me sens super bien comme si j’avais fais une bonne nuit de sommeil.
_Tu fais une journée de coma et tu te réveilles comme si de rien n’était!
_A part que je ne me souviens de rien!
_Peut-être mais quand même! Estime toi heureux ça aurait vraiment pu être pire!
_Je sais pardon! Je suis désolé de t’avoir effrayé Hailey. Je ne peux pas te promettre que ça n’arrivera plus jamais mais je ferais tout pour éviter ça à l’avenir. Je te le promet.
_Je sais Jay, je sais…
Jay serra Hailey contre lui qui, soulagée, s’endormie paisiblement. Will passa quelques heures plus tard, alors qu’Hailey dormait toujours.
_Hey! Comment tu vas?
_Chut! Ca va!
_Oh pardon! Je repasserais.
_Non reste.
_Non non t’inquiète pas.
_Tu peux rester Will…
_Hailey, désolée.
_Pas de soucis! Je dors depuis longtemps?
_Trois heures?
_Et tu pouvais pas me réveiller toi?
_Tu avais besoin de te reposer.
_Et de te surveiller! On aurait eu l’air malin si tu t’étais rendormis!
_Je vais très bien! Qu’est-ce que vous ne comprenez pas!
_Tout?
_Ouais a peu près tout enfaite!
_Je n’ai rien médicalement parlant, je me sens bien!
_Tu ne sortiras quand même que demain pas avant!
_Oui papa…
_Jay!
_Will?
Will sourit en secouant la tête.
_Tu regardes quoi?
_Un match de baseball!
_Je peux me joindre à toi?
_Bien-sûr! Sauf si Hailey veut qu’on change de chaîne.
_Non non, je vais surement me rendormir dans tous les cas!
_Comme tu voudras alors!
_Alors ce match? Cubs Dodgers?
_C’est exactement ça!
_Génial!
Les deux frères se plongèrent dans leur match, oubliant presque la présence d’Hailey dans la pièce qui était ravi de voir son petit-ami aussi vivant et heureux après les heures éprouvantes qu’elle venait d’endurer. Sur cette pensée positive, elle s’endormie.


serieserie  (14.01.2018 à 14:47)
La nuit passée, Catrina quitta la station service après avoir passé une très bonne soirée en compagnie de la gérante. Elle reprit la route et ne s’arrêterait que toutes les cinq ou six heures pour faire le plein de la voiture et pour manger. Elle roulait sans but précis, sans destination. Elle ne voulait rien d’autres qu’un nouvel endroit où vivre et s’installer. Recommencer une nouvelle vie et faire table rase du passé. Après une longue journée sur la route, elle s’arrêta dans une ville qui lui semblait agréable pour passé la nuit. Elle entra dans un petit hôtel-restaurant où elle pourrait passer la nuit avant de reprendre la route. Alors qu’elle attendait depuis plusieurs longues minutes devant l’accueil où une petite dame semblait volontairement ignore la potentielle cliente qui venait de pénétrer dans son établissement.
_Bonjour.
_Bonsoir madame.
_Bonsoir, vous auriez une chambre de disponible ?
_Peut-être. Pour combien de temps ?
_Une nuit.
_Je vais voir ce que je peux faire.
La petite dame peu commode alla dans une salle derrière l’accueil. Quelques longues minutes plus tard, elle revint.
_Vous êtes seule ?
_Oui.
_Une jolie fille comme vous ? C’est triste.
_Ouais bon…
_Oui je me mêle de ce qui ne me regarde pas, pardon.
_Pas de problème. Vous avez une chambre ?
_Oui bien-sûr. Vous m’avez l’air exténuée, vous devriez vous reposer.
_J’ai fait douze heures de route aujourd’hui.
_Ah oui…
_On est où d’ailleurs ?
_Ici ?
_Oui, j’ai tellement roulé...
_Texarkana ! Vous n’avez pas vu les panneaux à l’entrée de la ville ?
_Je suis fatiguée je ne me souviens plus. Dans l’Arkansas ?
_Oui c’est ça.
_D’accord.
_Vous êtes presque arrivé au Texas !
_Ah. C’est bien.
_Vous venez d’où ?
_De Chicago.
_Et vous allez où ?
_Aucune idée. On verra bien...
_Vous roulez seule sans savoir où vous allez ? Vous fuyez quelque chose ?
_Oui. La vie.
_On passe son temps à la fuir mais on n’y parvient jamais vraiment.
La petite dame s’était adoucie et elles discutèrent quelques minutes avant que Catrina ne monte dans sa chambre. Après une bonne douche, elle s’endormit à peine la tête posée sur l’oreiller. Peu importait les problèmes, les doutes et les interrogations qu’elle avait à ce moment-là, la fatigue l’emportait. Le petit jour la réveilla, elle regarda l’heure : cinq heures. Sachant qu’elle ne parviendrait pas à se rendormir, elle quitta la chambre en laissant un mit pour la petite dame qui l’avait accueilli la veille avant de reprendre la route.
Après presque dix heures de route, elle s’arrêta dans une petite ville du sud du Texas. Elle avait encore du temps devant elle, elle pouvait encore rouler mais elle avait eu envie de s’arrêter dans cette petite ville, la campagne peut-être mais tellement charmante. Elle se gara et sortie de la voiture. Le soleil était encore au zénith malgré la journée déjà bien avancée. Elle se promena dans le coin. Rien de très original mais elle s’y sentait bien. Elle entra dans le dîner du coin où elle commanda un milk-shake dans le but de se rafraîchir un peu vu la température extérieure en ce mois de septembre. Sitôt avalée, elle reprit son chemin dans la ville où elle finit par tombée devant un endroit qui l’attirait vraiment. Elle savait qu’elle voulait faire sa nouvelle vie ici, à Lasana, Texas.
Poussant la porte du poste de police, Catrina entra, déterminée mais aussi exténuée des journées qu'elle venait de passer sur la route. Elle s'adressa à la femme a l'accueil.
_Bonjour!
_Bonjour! Je peux vous aider? Vous n'êtes pas du coin vous!
_Non... J'ai vu l'offre devant le poste, est-ce je pourrais parler au shérif?
_Bien-sûr ! Je vais le chercher vous patientez deux minutes?
_Bien-sûr !
La femme alla chercher le shérif qui arriva.
_Bonjour! Shérif Aaron Heller ! Claudia me dit que vous venez pour l'offre?
_Oui.
_Venez avec moi alors!
Elle le suivit dans son bureau.
_Café ?
_Non merci.
_D'accord qu'est-ce qui vous amène dans notre petite ville? Vous n'avez pas l'air de quelqu'un de la campagne !
_Je cherche à repartir à zéro, je suis sur la route depuis des jours sans savoir où je vais et quand j'ai vu l'offre je me suis dis que je pouvais m'arrêter.
_Vous avez bien fait! Vous venez d'où ?
_Chicago.
_Si c'est pas indiscret, pourquoi vouloir rejoindre les rangs du bureau du shérif ?
_La loi c'est la seule chose que je connaisse...
_Bonne raison! Vous faisiez quoi à Chicago?
_J'étais dans la police.
_Pas de casier?
_Non. Mais j'ai un casier juvénile qui a été scellé.
_On fait tous des conneries gamins!
Elle se sentait vraiment bien avec le shérif, elle pouvait facilement imaginer son futur ici.
_Je vérifierai vos dire.
_C'est normal!
_Vous comptez rester ici longtemps?
_Oui. Je reprends ma vie à zéros. Je n'ai plus rien qui me retienne ailleurs.
_D'accord...
_Et je me sens déjà bien ici!
_Génial! Passons à une question importante! Vous pouvez commencer quand?
_Maintenant ?
_Génial! Du coup, tu vas, on peut se tutoyer non?
_Bien-sûr !
_Tu sais où tu vas vivre?
_Pas du tout!
_Il y a une maison à louer dans mon quartier, les anciens locataires ont déménagé la semaine dernière !
_C'est abordable avec la paye de shérif adjoint ?
_Bien-sûr ! Je suis le propriétaire donc ça le sera!
_Oh merci beaucoup alors!
_En attendant tu dînes chez moi ce soir le temps de régler tout ça! On fera ça demain !
_C'est très gentil mais je ne voudrais pas déranger!
_Tu ne déranges pas! Joy est à la maison elle sera ravie de rencontrer quelqu'un de nouveau!
_Joy c'est ta femme?
_Oui! Et on a deux petites filles Raina et Maria et Joy attend notre troisième!
_Félicitations!
_Merci! Bon je te donne ton uniforme ?
_Génial!
Ils allèrent dans la réserve.
_J'imagine que c'est ta taille?
_Oui merci.
Il alluma une machine.
_Hey je ne connais même pas ton nom!
_Lindsay! Erin Lindsay!

serieserie  (21.01.2018 à 14:01)

Après une nuit à l’hôpital, Jay fût autorisé à sortir. Hailey ne le quittait pas d’une semelle. Quelques semaines après, elle était assise à la table de l’appartement, endormie la tête appuyée sur la main.
_Hailey?
_Oui?
_Tu dormais!
_Non non!
_Je t’assure pourtant que si. T’as l’air fatiguée en ce moment.
_Ca va.
_Tu ne restes pas à me veiller toute la nuit rassure moi?
_Ca serait plutôt flippant et non.
_Alors… Je ne comprends pas.
_Jay. Tu devrais aller voir le docteur Charles si tu veux que j’arrête d’être aussi fatiguée!
_Je ne vois pas le rapport.
_Tu fais des cauchemars toutes les nuits!
_Mais non.
_Tu ne t’en rends peut-être pas compte mais c’est plutôt violent.
_Hailey je suis désolé.
_Ouais je sais… C’est pas ta faute.
_Mais depuis quand ça dure?
_Depuis ton coma?
_Quoi?! Tu aurais dû m’en parler bien avant!
_Qu’est-ce que ça change…
Hailey avala son café avant de se préparer et partir. Elle arriva au travail la première. Elle s’installa à son bureau et s’occupa pour ne pas s’endormir.
_Upton! Déjà là!
_Bonjour sergent. Oui oui.
_Et Halstead?
_Aucune idée.
Tout le monde arriva et Jay n’était toujours pas là. Hailey tenta de le joindre à plusieurs reprises avant qu’il ne décroche.
_T’es où?
_Pas au bureau.
_Merci j’ai vu.
_J’ai pris ma journée. A plus tard!
_Ouais a plus.
Hailey raccrocha, un peu sonnée par cette conversation.
_Upton?
_Il prend sa journée.
_Pour?
_J’en sais rien.
Voight retourna dans son bureau en bougonnant.
Jay n’était pas bien loin, il s’était rendu directement à l’hôpital. Il attendait patiemment.
_Jay! Bonjour!
_Docteur Reese!
_Vous veniez voir le docteur Charles?
_Oui.
_Il est occupé, je peux peut-être vous aider?
_Pourquoi pas.
_Venez.
Jay suivit Sarah Reese dans le bureau.
_Qu’est-ce qui vous amène ?
_J’ai fait une sorte de coma il y a quelques semaines.
_Oui j’en ai entendue parler.
_Et depuis, il paraît que je fais des cauchemars toutes les nuits.
_Toutes les nuits ?
_C’est ce dit ma compagne.
_De quel genre ?
_Elle dit que c’est assez violent.
_Vous bougez ?
_Probablement oui.
_Et des cris ?
_J’en sais rien, elle ne dort pas.
_D’accord. De quoi vous rêvez ?
_J’en sais rien du tout !
_D’accord. Est-ce que vous vous souvenez de votre coma ?
_Non pas du tout.
_Je pense qu’on va devoir reprendre au départ.
_Au départ ?
_La première expérience traumatisante de votre vie ?
_Le décès de ma mère.
_Vous aviez quel âge ?
_Quatre ans. Will en avait sept.
_Qu’est-ce que ça vous évoque ?
_Je ne sais pas…
_La mort d’un parent, peu importe l’âge est une des choses les plus durs à vivre. Lorsqu’on perd un parent à cet âge c’est d’autant plus traumatisant.
_Oui.
_Et votre père ?
_Quoi mon père ?
_Parler moi de lui.
_C’est mon père. Y a rien d’autres à en dire.
_Considériez-vous que c’est un bon père ?
_C’est un homme perdu qui s’est retrouvé avec deux enfants à élever !
_Vous pensez être responsable de ce qu’il est ?
_Non.
_Est-ce que vous voulez des enfants Jay ?
_Bien-sûr.
_Est-ce que vous vous entendez bien avec les enfants en général ?
_Oui.
_Il me semble que vous avez un passé militaire non ?
_C’est exact.
_Pensez-vous que vous pourriez faire des cauchemars à ce propos ?
_Comme un SSPT ?
_Pas forcément un syndrome de stress post-traumatique non, revivre des situations, pas forcément dangereuses, traumatisantes ou effrayantes peuvent conduire à des cauchemars.
_J’en ai déjà fait mais je m’en suis toujours souvenu.
_Est-ce que votre compagne vous a déjà réveillé au milieu d’un cauchemar ?
_J’en sais rien peut-être ! Je ne m’en souviens absolument pas !
_Est-ce que vous vous réveillez dans la nuit ?
_Parfois, pas souvent.
_Et est-ce que le matin vous avez l’impression d’être fatigué ?
_Oui ça peut arriver. Et si vous dormez seul, le lit est comment ?
_Je n’ai pas dormi seul depuis que j’ai fait mon coma.
_Oh. Okay.
_Mais si vous pensez que c’est nécessaire.
_Je pense que vous devriez demander à votre compagne comment se manifestent vos cauchemars.
_D’accord.
_Et je pense qu’on va devoir travailler ensemble.
_Pour que j’arrive à ne plus faire de cauchemar ?
_Oui. C’est pas vivable pour Hailey donc je ferais ce qu’il faut pour que ça cesse !
_Si vous êtes motivés c’est déjà important ! Ça risque de prendre du temps sans élément de départ !
_Combien de temps ?
_Vous voulez que ça se termine vite j’imagine ?
_Oui. Au plus vite.
_Je peux vous prescrire des somnifères légers mais qui devrait inhiber la partie du cerveau qui contrôle les rêves et les cauchemars.
_Si je prends des médicaments comment on saura que ça marche ?
_Vous ne les prendrez surtout pas tous les jours, il ne faut pas vous créer de dépendance et surtout ça pourrait être dangereux dans votre travail !
_D’accord.
_Donc maximum trois par semaines et toujours une journée sans entre.
_D’accord.
_Et j’aimerais qu’on ait des sessions d’une heure ensemble au moins deux fois par semaines tant que c’est nécessaire.
_Ça marche. J’ai toujours refusé de voir un psy mais bon…
_Je suis convaincante on dira !
_On dira ça oui !
Après deux mois de thérapie à raison de deux ou trois séances par semaines, les cauchemars de Jay s’arrêtèrent sans avoir pu déterminer exactement quelle en était la cause. Il continua la thérapie pendant plusieurs mois de façon moins intensive avant d’arrêter complètement. Cependant, plusieurs années plus tard, Jay retourna voir Sarah Reese.
_Jay ! Qu’est-ce qui vous amène aujourd'hui ?
_Ça recommence.
_Qu’est-ce qui recommence ?
_Les cauchemars !
_Mais c’était fini depuis plus de trois ans !
_Oui.
_Qu’est-ce qui a déclenché ça ?
_J’en sais rien !
_Un élément nouveau dans votre vie ?
_Non.
_Je pense qu’on devrait reprendre les sessions.
_Oui.
Jay recommença à aller consulter Sarah Reese deux fois par semaine pour calmer ses crises.


serieserie  (28.01.2018 à 17:38)

Toute l’équipe était absorbée par une affaire à Chicago, les choses étaient complexes. Le téléphone d’Hailey sonna.
_Hailey Upton?
_Hailey! Dieu merci!
_Joy?
_Vous pouvez venir?
_Il y a un problème?
_Oui. Venez. Vite.
_Je fais au plus vite Joy.
Hailey quitta son bureau et frappa à la porte de Voight.
_Boss?
_Upton! Du nouveau?
_Non. Je vais avoir besoin de quelques jours.
_Quand?
_Maintenant. Je dois aller voir mon filleul, il s’est passé quelque chose de grave.
_Filer!
_Merci!
Hailey se rua vers les vestiaires où Jay la rejoignit.
_Tu vas où?
_Voir mon filleul, il s’est passé quelque chose, on me demande d’y aller au plus vite.
_Tu veux que je vienne avec toi?
_Non non c’est bon. J’ai déjà réservé mon billet mon avion part dans une demi-heure.
_Okay. Appel-moi.
_Pas de soucis.
Hailey embrassa furtivement Jay et quitta le poste. Elle arriva tout juste à l’embarquement pour monter dans l’avion, elle n’avait pas d’affaire, rien mais le coup de fil l’avait inquiétée au plus haut point. En arrivant à l’aéroport de McAllen, elle fut surprise de voir Joy qui l’attendait.
_Joy?
_Bonjour Hailey!
_Qu’est-ce qui se passe?
_Venez avec moi.
Hailey suivit Joy jusqu’à sa voiture.
_Aaron et Erin se sont fait tirer dessus.
_Ils vont bien?
_Aaron va bien. Des blessures superficielles. Erin par contre, elle va moins bien.
_Et où est…
_Avec Aaron à l’hôpital, j’ai fais juste l’aller-retour, ils sont à l’hôpital de McAllen.
_D’accord. On peut y aller?
_Bien-sûr!
Joy démarra et elles arrivèrent rapidement à l’hôpital de McAllen. Joy conduisit Hailey à la chambre d’Erin.
_Comment elle va?
_Pas très bien. Ils l’ont plongés dans un coma, elle a perdu beaucoup de sang et elle a fait un arrêt sur la table.
_Elle va s’en sortir?
_Ils ne veulent pas se prononcer…
_On peut rentrer?
_Juste quelques minutes oui.
Hailey entra dans la chambre mais ne resta que quelques secondes.
_C’est trop dur! Je veux le voir.
_On y va.
Joy alla avec Hailey jusqu’à la chambre de son mari.
_C’est moi!
_Et moi…
_Hailey!
_Joy m’a appelée!
_Tata!
_Tyli! Viens la mon grand!
Un petit garçon sauta dans les bras d’Hailey.
_Qu’est-ce qu’il s’est passé?
_On a eu des squatteurs sur un terrain en friche, on a été les déloger mais on s’est fait tirer dessus, elle s’est jetée sur moi pour le protéger…
_Oh…
_Tata, elle est où maman?
_Maman elle a besoin que les docteurs s’occupent d’elle.
_Et moi je peux m’occuper d’elle! Je suis grand!
_J’en doute pas Tyli, j’en doute pas!
_Tylian, tu peux aller jouer avec les filles et Lilo s’il te plaît?
Le petit garçon s’éloigna pour jouer.
_Ecoute Hailey, avec les petits, Aaron blessé…
_Je vais m’occuper de Tylian! C’est mon rôle de marraine!
_On est désolés de t’imposer ça!
_Vous ne m’imposez rien! Vous vivez à presque une heure d’ici, vous n’avez pas le temps de vous occupez de Tylian.
_Merci Hailey…
_Je peux juste vous le laisser encore quelques minutes avant d’aller à Lasana? Je voudrais parler au médecin d’Erin.
_Oui oui. Vas-y!
_D’accord.
Hailey quitta la chambre d’hôpital et parti à la recherche d’un médecin qui pourrait l’éclairer sur l’état d’Erin.
_Vous cherchez quelqu’un?
_Oui bonjour. Je voudrais parler au médecin d’Erin Lindsay.
_Vous êtes de sa famille ?
_Je suis sa famille.
_D’accord. Votre nom ?
_Hailey Upton.
_Je vais l’appeler. Vous pouvez attendre ici.
_D’accord. Merci.
Hailey resta debout, les bras croisés, regardant Erin branchée à toutes ces machines à travers la vitre.
_Mademoiselle Upton ?
_Oui ?
_Bonjour, je suis le docteur Quinn. Je m’occupe de votre amie.
_Comment elle va ?
_C’est difficile à dire. Elle se bat.
_Elle va s’en sortir.
_Je ne peux pas l’affirmer.
_D’accord…
_J’ai cru comprendre que vous alliez vous occuper de son fils ?
_Je… Oui oui enfin ça va être compliquée… Je suis de Chicago, je ne vais pas pouvoir rester ici très longtemps et…
_On peut la transférer à Chicago.
_Quoi ?
_En hélicoptère. C’est faisable.
_Vous êtes sérieux ?
_Oui. Nous ne sommes qu’un petit hôpital, ils ont probablement plus de moyens là-bas.
_Je… Quand ?
_Je ne sais pas. Il faut qu’on voit ça avec les hôpitaux de Chicago si l’un d’eux peut la prendre en charge.
_Le med. Le Chicago Med. Elle a des amis là-bas, ils la prendront en charge.
_D’accord. Dans les prochains jours alors !
_D’accord. Merci docteur.
_Pas de soucis. Vous pouvez entrer lui parler.
_Merci.
Hailey entra dans la chambre d’Erin.
_Salut toi ! Et oui je suis là ! Joy m’a appelé… Je fais quoi maintenant moi avec toi ici ! Et Tylian… Erin… J’ai pas le choix, il va venir avec moi à Chicago et tu seras là… Je serais obligée de leur dire, je suis désolée…
Hailey quitta la chambre et retourna voir Aaron.
_Erin va être transférée à Chicago.
_C’est bien.
_On aurait pas pu venir la voir autant que tu pourras y aller là-bas.
_Je sais mais je vous l’enlève…
_Sa famille est là-bas. Elle reviendra.
_C’est sûr oui.
_Alors allez-y !
_Merci ! Joy, tu pourras me déposer chez elle ?
_Oui bien-sûr.
Joy déposa Hailey chez Erin avec Tylian. Elle prépara des sacs pour Erin et Tylian, elle attendrait à l’hôpital de connaître la date de transfert d’Erin. Dès le lendemain, le médecin lui annonça que le transfert serait fait dans l’après-midi. Erin était stable, c’était le bon moment. Hailey partit alors à l’aéroport avec Tylian. Arrivés à Chicago, ils allèrent directement à l’hôpital où tout le monde avait déjà été mis au courant de l’arrivée d’Erin. Un secret ne le restait jamais bien longtemps dans ce genre de situation. Hailey rejoignit les autres dans la salle d’attente avec Tylian dans les bras.
_Hailey ! J’ai essayé de t’appeler ! Erin est ici.
_Bonjour Jay. Oui je sais.
_Tata, elle est où maman ?
_On va la voir tout à l’heure.
_C’est qui ?
_Je vous présente Tylian, mon filleul, le fils d’Erin.


serieserie  (04.02.2018 à 14:04)

Hailey savait bien qu’elle venait de lâcher une énorme bombe en parlant de Tylian comme du fils d’Erin. Elle savait aussi que son amie lui en voudrait énormément de leur avoir dit et de l’avoir ramenée à Chicago.
_Tu as dit quoi?
_C’est mon filleul.
_Tu es en contact avec Erin depuis longtemps?
Hailey posa Tylian.
_Tyli, tu veux bien aller jouer là-bas?
_Oui oui. Bisou tata!
Tyli fit un bisou à Hailey et alla s’asseoir pour jouer.
_Donc, Hailey?
_Attend, tu parles avec mon ex, t’es la marraine de son fils et tu me dis rien?
_C’est ça.
_Tu nous dois des explications!
_Je sais.

Flash-back
Un peu plus de quatre ans plus tôt.

Hailey et Jay partageaient pas mal de nuit chez l’un ou chez l’autre et cette nuit là, ils avaient travaillé. Ils étaient donc rentrés tard et venait de se lever. Jay était partit à la douche quand son portable sonna très brièvement. Hailey ne pu s’empêcher de jeter un oeil au téléphone posé à côté d’elle. Elle fût surprise de voir le nom d’Erin s’afficher. Jay étant sous la douche, elle prit son propre téléphone et appela Erin, si la jeune femme appelait après aussi longtemps c’est qu’il y avait une raison.
_Allô?
_Bonjour Erin! C’est Hailey!
_Hailey?
_J’ai vu que tu avais appelé Jay, tout va bien?
_Euh oui… Pourquoi tu m’appelles?
_Parce que tu as appelé.
_J’ai fait une fausse manip’!
_Tout va bien?
_Oui oui.
_Tu es sûre?
_Tout va bien Hailey!
_Okay!
_Tu pourrais supprimer mon appel du téléphone de Jay? Je ne voudrais pas qu’il s’inquiète…
_T’as de la chance qu’il ne l’ait pas vu…
_Merci Hailey.
_Tu veux qu’on discute.
_Non non tu es au travail. Bonne journée!
_Hey attend! Dix-huit heures?
_T’embête pas!
_J’ai vraiment envie de parler avec toi!
_Okay alors!
Hailey raccrocha et Jay apparu torse nu sur le pas de la porte.
_C’était qui?
_Une amie! On se voit ce soir à dix-huit heures. Je passerias peut-être après.
_Okay!
Jay embrassa Hailey qui alla à la douche. La journée passé, Hailey rentra et son téléphone sonna à dix-huit heures pile.
_Tu regardais les minutes passées?
_Un peu. T’es toute seule?
_Oui.
_Cool. Comment tu vas?
_Très bien et toi?
_Super super! Hailey?
_Oui?
_J’ai besoin que tu me promettes une chose.
_Bien-sûr.
_Ne jamais dire à qui que ce soit qu’on est en contact. Jamais.
_Promis.
Elles discutèrent de tout et de rien pendant près de deux heures. Erin proposa à Hailey de venir la rejoindre. Hailey accepta et dès le lendemain, elle posa des jours de congés avant de prendre l’avion deux jours après. Quand elle atterrit, Erin l’attendait à la sortie de l’aéroport.
_Salut!
_Erin! Comment tu vas?
_Très bien et toi!
_Des traits fatigués, une poitrine plus grosse… Soit tu as fait de la chirurgie esthétique soit à en juger par le renvoi sur ton gilet… T’aurais pas oublié de me dire un truc au téléphone?
_J’ai pas oublié. Je voulais être sûre que tu n’en parlerais pas!
_Je veux tout savoir!
_Alors viens! Je vais le récupérer et je t’amène chez nous!
Les filles partirent toutes les deux, récupèrent le bébé avant d’arriver chez Erin.
_Donc voici Tylian, il a quatre jours.
_Oh… Attend…
_C’est pas celui de Jay.
_Mais… T’es partie y a neuf mois non?
_J’ai accouché avec un mois d’avance. C’était un coup d’un soir en arrivant à New-York. Je ne sais même comment il s’appelait… C’est pas mon meilleur moment mais Tylian est mon meilleur moment.
_Il est adorable!
_Il est génial! Et je voulais appeler Joy, la femme chez qui j’avais laissé Tylian quand j’ai appelé Jay!
_Oui Jay ou Joy la différence est mince.
_Oui!
_Donc shérif et maman! Tu en fais du chemin!
_C’est la nouvelle moi!
_Erin?
_Oui?
_Il y a aussi quelque chose que j’aurai dû te dire…
_Quoi?
_Enfaite… On était pas au bureau quand tu as appelé…
_Oh vous étiez en mission!
_Non.
Hailey était gênée et ne savait pas comment lui dire.
_Hey! Tu te tapes mon ex?
_C’est pas la formulation que je voulais mais…
_C’est génial Hailey!
_T’es sûre que ça ne te dérange pas?
_C’est mon ex! Et j’ai quelqu’un dans ma vie!
_Ah oui?
_Oui! Tylian!
_Forcément. Et… à part Tylian ?
_Je bosse, j’ai des amis et maintenant j’ai mon fils. J’ai besoin de rien d’autres !
_D’accord.
Erin était ravie de faire découvrir à Hailey sa nouvelle vie au Texas. Hailey passa plusieurs jours là-bas.
_Hailey ?
_Ouais ?
_Est-ce que tu peux vraiment garder tout ça secret par rapport à Jay ?
_Bien-sûr. Erin, je te l’ai promis !
_Je sais.
_Alors bien-sûr qu’il ne saura jamais rien.
_Je ne dis pas jamais. Un jour Tylian pourrait avoir envie de passer du temps chez sa marraine et il parlera et
_Attend tu as dit quoi ?
_Tu veux bien me faire l’honneur d’être la marraine de mon fils ?
_Mais tu as des amis ici, peut-être que ça serait mieux…
_Je ne peux pas imaginer quelqu’un d’autre pour ce rôle.
_Je… Oui.
_Merci ! Si un jour il m’arrive quelque chose, je veux que tu parles à Tylian de sa maman comme tu me connaissais à Chicago. Je veux qu’il sache d’où il vient et d’où je viens ! Il n’a pas de père, on peut grandir sans mais on a besoin de repère et de connaître ses origines !
_Oui d’accord.
_Son parrain, ça sera Aaron.
_Le shérif ?
_Oui. C’est le premier qui m’a tendu la main quand je suis arrivée ici.
_C’est bien !
_Je n’ai personne à qui je confierais plus ma vie et mon fils que vous deux.
_D’accord.
_Et je sais que tu t’en occuperais comme de ton propre fils.
_Bien-sûr mais arrête d’être aussi négative tu veux !
_Oui pardon ! Je suis ravie que tu acceptes !
Les démarches officielles eurent lieu dès le lendemain ainsi qu’une petite fête en l’honneur du petit Tylian.


serieserie  (11.02.2018 à 22:15)

Maintenant que Jay, Voight et Gaby savaient ce qui liait Hailey et Erin, les questions se bousculaient dans leur tête.
_C’est pas le mien ?
_Elle m’a toujours dit que non et vous étiez plus ensemble…
_Ouais…
_Je vais voir si je peux avoir de ses nouvelles d’Erin et après on rentrera avec Tylian. Ça fait beaucoup pour un petit bout comme lui.
Hailey alla trouver les médecins en laissant Tylian avec les autres.
_Excusez moi. Je pourrais avoir des nouvelles d’Erin Lindsay ?
_Bien-sûr !
_Normalement je suis la seule à être autorisée.
_C’est ça. Hailey Upton.
_Ouais. Comment elle va ?
_Elle est stable. Elle devrait s’en sortir.
_On en saura plus quand ?
_Quand elle sortira du coma.
_Et j’imagine que ça…
_Plusieurs minutes, plusieurs semaines…
_D’accord. On peut la voir ?
_Non pas pour le moment.
_Quand pourra-t-on la voir ?
_Demain.
_Et son fils de quatre ans ?
_Venez seule demain, vous jugerez.
_D’accord. Merci beaucoup.
_Et si vous n’avez personne pour le petit, on a une salle de jeux pour les enfants.
_D’accord merci. A demain.
_Bonne fin de journée ! À demain !
Hailey rejoignit les autres. Tylian n’avait pas bougé. Il se leva la rejoindre quand elle lui tendit la main.
_Elle va comment ma maman ?
_Ça va. Et toi ça va ?
_Oui ! J’ai pas parlé aux inconnus !
_C’est bien Tyli ! Jay ?
_Oui ?
_On est venu en taxi…
_J’arrive. Tu veux aller où ?
_Chez nous.
_Avec…
_Bah oui. Tu veux que j’aille où avec lui ?
_Ouais pardon.
_Tata ? C’est ton amoureux ?
_Oui. Tyli, je te présente Jay, il connaissait bien ta maman quand elle vivait ici. Jay je te présente Tylian, mon filleul.
Jay se baissa à la hauteur du petit garçon.
_Ravi de te rencontrer Tylian !
_Tu connaissais bien ma maman avant ?
_Oui.
_Alors pourquoi je te connais pas ?
_Ta maman est partie vivre à New-York avant que tu naisses.
_Tata ? C’est où New-York ?
_Je vais te montrer en arrivant, on y va ?
_Oui !
Hailey et Jay rentrèrent avec Tylian.
_Tyli, tu viens je vais te montrer ta chambre.
_Oui !
Hailey installa Tylian et lui prépara un lit dans la chambre d’amis. Jay passa quelques minutes après dans la chambre.
_Ça se passe bien vous deux ?
_Oui Jay.
_Oui oui.
_Dis moi Tylian, est-ce que tu aimes les hamburgers ?
_Tata ? Il me prend pour qui ton amoureux ?
_Je ne sais pas moi.
_Tu me prends pour qui Jay ?
_Pourquoi ?
_Je suis texan ! T’as cru quoi ?
_Ah tu es texan…
_Beh oui.
_Okay hamburger alors !
_Au bain avant !
_Non pas le bain !
_Tyli…
_Je veux pas !
_Et une douche de grand ?
_Oui.
_Alors on y va ! Tu prends ton pyjama pour y aller ? Je vais voir Jay.
_Okay !
Hailey sortit de la chambre et alla voir Jay dans la cuisine.
_Jay ?
_Oui ?
_Je…
_Quoi ?
_T’énerve pas !
_J’aurai dû t’en parler avant de revenir avec Tyli.
_T’as toujours été tellement mystérieuse avec ton filleul… Du jour au lendemain tu avais une amie à voir et chez qui partir en week-end. Tu reviens et tu as un filleul. Pas de prénom, pas de ville. Jamais au téléphone quand je suis là… Oui je m’en rends bien compte maintenant.
_Erin ne voulait pas. Tu l’aurais su bientôt. Tylian voulait venir quelques jours. Tu aurais été mis dans la confidence.
_Ouais.
_Jay ?
_Tu as effacé son appel de mon téléphone.
_Il y a quatre ans, Jay ! Elle me l’a demandé comme une faveur.
_Et alors ?
_Tu l’aimes toujours ?
_Quoi ?
_Tu l’aimes toujours ?
_Erin ?
_Non le pape ! Bien-sûr Erin ! Tu me fais une crise comme si je t’avais privé le l’amour de ta vie…
_Arrête c’est pas ça…
_Ouais bien-sûr…
_Hailey ! Je t’aime.
_Je t’aime aussi.
_Moi aussi je t’aime tata !
_Tyli ! Allez à la douche !
Hailey fit prendre sa douche à Tylian et ils dînèrent tous les trois avant d’aller rapidement se coucher. En pleine nuit, Jay se mit à se débattre contre une force invisible en criant. Quand il se réveilla, un autre cri de peur résonna dans la chambre, réveillant définitivement Hailey.
_Qu’est-ce qu’il y a ?
_Tylian !
_Tu fais peur Jay.
_Et toi tu fais pas peur petit ?
_Maman elle met toujours sa main sur ma joue quand je fais des mauvais rêves.
_C’est gentil Tylian.
_Allez viens, retourne te coucher Tyli.
Le lendemain, Hailey déposa Tylian dans la salle de jeux pour les enfants. Une semaine entière passa. Jay faisait des cauchemars toutes les nuits mais Hailey veillait à le réveiller rapidement pour que Tyli ne se réveille pas. Hailey était épuisée de passer ses journées à l’hôpital à veiller son amie et à s’occuper de Tylian et les nuits a ne dormir que d’un œil pour réveiller Jay. Elle s’endormait à côté d’Erin quand on frappa à la porte.
_Je peux entrer ?
_J’en sais rien…
_Hailey ?
_Tant qu’elle n’est pas réveillée oui. Après j’en sais rien.
_Okay. T’es toute pâle.
_Je suis épuisée.
_Tu devrais dormir.
_Oui bien-sûr ! J’ai que ça à faire !
_Hailey…
_On sort.
Hailey sortit de la chambre suivit par Jay.
_Hey vous deux !
_Voight !
_Hey boss.
_Du nouveau ?
_Non.
_Non…
_Vous tenez le coup ?
Hailey secoua la tête et Jay la prit dans ses bras.
_Ça va aller.
_Comment tu peux dire ça !
Elle se recula de lui.
_Hailey ! Arrête de venir ici tous les jours déjà !
_C’est ma meilleure amie ! Et qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire si elle ne se réveille pas… Et Tylian ! Je ne suis pas prête pour un enfant de 4 ans !
_Si t’es pas prête à être mère, t’as qu’à avorter !


serieserie  (18.02.2018 à 19:06)
Hailey gifla Jay avant de rentrer dans la chambre et de s’effondrer contre la porte, en larme. Elle pleura pendant de longues minutes, évacuant tout ce qu’elle accumulait depuis des jours.
_Hailey ?
_Erin ? Erin ! T’es réveillée ?!
_Crie pas !
Hailey s’était rapprochée de son amie.
_Dis moi que je suis à McAllen…
_Erin…
_Ouais je suis à Chicago c’est ça ?
_C’est le médecin de McAllen qui m’a conseillé de te faire transférer ici ! Et tu devrais te faire examiner.
_Oui oui… On parlera après va chercher un médecin.
Hailey prit Erin dans ses bras et essuya ses yeux avant de sortir chercher un médecin. Jay n’était plus devant la porte et Voight non plus. Hailey alla chercher Tylian avant de revenir devant la chambre d’Erin. Elle frappa.
_Entre Hailey !
_Maman !
_Tyli !
Tylian se hissa sur le lit de sa mère avant de lui faire un énorme câlin.
_Tu vas mieux ?
_Oui je vais mieux Tyli.
_Tu as fait peur à moi et à marraine !
_Je sais mon cœur ! Pardon ! Alors tu as passé du temps avec marraine ?
_Oui !
_Je vous laisse quelques minutes.
_Hailey !
_Oui ?
_Merci.
_Pas de quoi.
Hailey sortit quelques minutes et alla se passer de l’eau sur le visage avant d’envoyer un message à Voight pour le prévenir pour Erin. Au bout d’une demi-heure, elle retourna voir Tylian et Erin.
_Coucou !
_Marraine ? Je peux retourner jouer ?
_Oui bien-sûr ! Je te ramène.
_Je peux y aller tout seul !
_Ah oui ?
_Oui !
Tylian fit un bisou à sa mère et un à Hailey avant de sortir de la chambre, Hailey attendit qu’il ait fait quelques mètres avant de le suivre discrètement jusqu’à s’assurer qu’il arrive bien à destination mais il fit demi-tour.
_T’es pas obligée de me suivre tu sais !
_Je sais. Allez file bonhomme !
Hailey retourna auprès d’Erin.
_Comment tu vas, réellement ?
_Je vais bien Hailey.
_Ouais…
_Et toi ça va ?
_Oui ça va !
_T’es sûre ?
_Bah oui !
_Je suis là depuis une semaine si j’ai bien suivi.
_Oui.
_Et Tyli…
_Il est à l’appartement avec moi. Enfin…
_Quoi ?
_Rien !
_Et Jay ?
_Quoi Jay ?
_Il a vu Tyli ?
_Tout le monde sait pour Tyli, Erin.
_Non…
_Je suis désolée…
_Ouais… Je m’en doutais…
_Ils savaient tous que tu étais arrivée avant que je ne revienne ici…
_Ouais…
_Je suis désolée Erin !
_Je sais. C’est pas ta faute !
Erin prit la main d’Hailey.
_Comment va Aaron ?
_Il va bien ! Il est sorti de l’hôpital avant qu’on te transfert mais avec le repos chez lui, les enfants… Joy et lui n’allaient pas pouvoir venir te voir !
_Je sais bien ! Je ne t’en veux pas !
_Okay.
_Alors la cohabitation Jay et Tyli ?
_Tyli lui a foutu la peur de sa vie !
_Quoi ?
_Il a recommencé à faire des cauchemars, comme il y a quelques années depuis quelque temps… Il a réveillé Tyli et il s’est levé et il a posé sa main sur la joue de Jay…
_Mais non…
_Si… Il a hurlé.
_Plutôt fun.
_Carrément mais bon…
_Tu es sûre que ça va ?
_Ouais ça va.
_Hailey Hailey Hailey…
_Quoi ?
_T’as les yeux rouges ! Et je t’ai entendue pleurer tout à l’heure.
_T’as pas entendue la gifle que j’ai mis à Jay tout à l’heure ?
_Quoi ?! Mais je croyais que tout allait pour le mieux entre vous !
_Depuis qu’il sait que je suis enceinte, il fait des cauchemars.
_Ouais j’avais compris.
_Et…
_Et ?
_J’étais fatiguée…
_Tu as dit quelque chose ?
_Que j’étais pas prête à être la mère d’un enfant de 4 ans.
_C’est normal ! T’es enceinte de deux mois et demi ! Tu as bien du temps avant d’en arriver là !
_Oui…
_Qu’est-ce qu’il y a ?
_Il m’a dit que si je n’étais pas prête à être mère, je n’avais qu’à avorter.
_Quoi ?!
_Oui oui.
_Viens là !
Erin attira Hailey contre elle où la jeune femme déchargea toute l’angoisse qui l’habitait depuis des jours.
_Tu sais, il ne le pensait pas…
_Peut-être mais il l’a dit.
_Je sais. Et je sais que ça fait mal.
_C’est horrible ! Comment on peut dire ça à la mère de son enfant ?
_Je me pose tous les jours la question.
_Quoi ?
_Rien.
_Je le veux ce bébé moi…
_Et tu vas l’avoir. Et Jay t’aime j’en suis persuadée ! Vous l’avez décidé ensemble ce bébé, c’est pas un accident.
_Et c’est pour ça que ça fait encore plus mal…
_Je sais Hailey, je sais.
_Pourquoi il me fait ça…
_Je ne sais pas Hailey… Dans tous les cas, je serais toujours là pour toi, Tylian aussi et ton bébé aussi ! Et Jay sera un super papa. Il s’inquiète c’est tout.
_Ouais… Pour toi.
_Comment ça ?
_Il m’en veut d’avoir effacé ton appel il y a quatre ans.
_Tu leur as dit ?
_Je devais m’expliquer, j’avais pas le choix !
_Je sais pardon… J’ai du mal à me dire qu’ils savent… Que mon petit paradis, loin de tout ça… C’est fini.
_Tu peux repartir.
_Hailey, toi et moi on sait que ça ne sera plus jamais comme avant ! Je ne peux pas couper les ponts avec la marraine de mon fils et ils savent qu’on est en contact…
_Et je ne veux pas perdre la marraine de mon bébé…
_Vraiment ?
_J’en ai rien à faire de ce que peut dire Jay. J’aurai mon bébé et tu seras sa marraine. Avec ou sans lui.
_Et ça sera avec lui.
_Ouais… Mais il a toujours des sentiments pour toi.
_C’est faux.
_Qu’est-ce que tu en sais ?
_Hailey, je lui ai laissé une lettre horrible en partant alors qu’il voulait me demander de l’épouser !
_Ouais…
_Ça ira !

serieserie  (25.02.2018 à 17:05)

Activité récente

Photo du mois
Hier à 18:20

Wait For You
Hier à 17:31

Real or not
Avant-hier

Never Forget
06.12.2018

S06E10 TBA
10.12.2018

S06E22 TBA
07.12.2018

S06E21 TBA
07.12.2018

S06E20 TBA
07.12.2018

S06E19 TBA
07.12.2018

Prochaines diffusions
Logo de la chaîne NBC

Chicago Police Department, S06E10 (inédit)
Mercredi 9 janvier à 22:00

Dernières audiences
Logo de la chaîne NBC

Chicago P.D., S06E09 (inédit)
Mercredi 5 décembre à 22:00
6.82m / 1.1% (18-49)

Logo de la chaîne CStar

Chicago Justice, S01E12 (inédit)
Dimanche 25 novembre à 21:00
0.16m / 0.6% (Part)

Logo de la chaîne CStar

Chicago Justice, S01E10 (inédit)
Dimanche 18 novembre à 21:00
0.20m / 0.8% (Part)

Logo de la chaîne NBC

Chicago P.D., S06E08 (inédit)
Mercredi 14 novembre à 22:00
6.00m / 1.0% (18-49)

Logo de la chaîne CStar

Chicago Justice, S01E08 (inédit)
Dimanche 11 novembre à 21:00
0.18m / 0.7% (Part)

Logo de la chaîne NBC

Chicago P.D., S06E07 (inédit)
Mercredi 7 novembre à 22:00
6.84m / 1.1% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
DMWC3 | Deux invités de plus!

DMWC3 | Deux invités de plus!
Les 9ème et 10ème invité de la convention Don't Mess With Chicago 3 qui se tiendra à Paris les 18 et...

CPD | Joyeux Anniversaire !

CPD | Joyeux Anniversaire !
Aujourd'hui, Patrick Flueger alias Adam Ruzek fête ses 35 ans! En effet, il est né le 10 décembre...

OneChicago | Retour en janvier 2019!

OneChicago | Retour en janvier 2019!
Alors que les derniers épisodes de 2018 ont été diffusé hier soir, nous apprenons la date de retour...

CPD | Diffusion NBC - 6.09 : Descent

CPD | Diffusion NBC - 6.09 : Descent
NBC redémarre sa diffusion... pour un épisode seulement ! Dès ce soir, à 22h, retrouvez le 9ème...

Joyeux anniversaire!

Joyeux anniversaire!
Aujourd'hui, nous fêtons un anniversaire spécial! En effet, aujourd'hui, c'est l'anniversaire de...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

sabby, Hier à 14:21

Merci ophjus !! On vous attend sur le quartier Empire

ophjus, Hier à 15:20

Les forums des quartiers Army Wives, Friday Night Lights, Dallas et Empire vous attendent !!

choup37, Hier à 15:47

Calendrier, sondage, pdm et survivor vous attendent sur DW

CastleBeck, Hier à 17:02

Vous avez encore une quinzaine de jours pour soumettre votre texte pour le concours d'écriture de Castle ou pour répondre au 8 quiz proposés.

CastleBeck, Hier à 17:03

Le quartier Lethal Weapon a dévoilé 2 de ses 4 épreuves du temps des fêtes. La 3e arrivera bientôt. Pas besoin de connaitre la série. Merci

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site