VOTE | 465 fans

Chicago Fire
#109 : Ce n'est pas tous les jours facile

Le chef Boden essaye d'aider Earnie le jeune garçon que l'on aperçoit à chaque incendie, le soupçonnant d'être  à l'origine de ces feux. Casey et Severide vont devoir faire face à la dépression de Vargas, devenu suicidaire, depuis qu'il ne peut plus exercer son métier de pompier. Dawson invite Casey à Dîner pour le remercier de s'occuper de changer sa fenêtre...

Popularité


4.56 - 9 votes

Titre VO
It Ain't Easy

Titre VF
Ce n'est pas tous les jours facile

Première diffusion
12.12.2012

Première diffusion en France
12.10.2013

Vidéos

Chicago Fire 1x09 Promo It Ain't Easy HD

Chicago Fire 1x09 Promo It Ain't Easy HD

  

Diffusions

Logo de la chaîne NBC

Etats-Unis (inédit)
Mercredi 12.12.2012 à 22:00
4.87m / 1.4% (18-49)

Plus de détails

Scénario : Hilly Hicks Jr.

Réalisation : Tom DiCillo

Gest Starring : Sarah Shahi (Renée Royce), Mo Gallini (Jose Vargas), Ron Dean (James Whoritsky), Cody Sullivan (Ernie), Jeff Lima (Leon Cruz), Randy Flagler (Capp), William Smillie (Hadley), Katherine Cunningham (Corrine), Jose Antonio Garcia (Flaco), Darrell W. Cox (Raymond Martin), Lance Baker (Mark), Tom McElroy (Dr. Tenney), DuShon Monique Brown (Connie)

109 – Ce n’est pas tous les jours facile

 

Les Interventions 

La 51 intervient sur un incendie dans un entrepôt, le temps presse avec  la présence de produits hautement inflammables, entre temps Otis va reconnaître le jeune Ernie encore présent sur les lieux de l’incendie…Vargas va être sérieusement blessé par une fuite de produit chimique et sera vite évacué par Shay et Dawson.

Severide va s’en prendre à Ernie l’accusant d’avoir provoqué l’incendie, reprochant à Boden de ne pas faire ce qu’il faut concernant le jeune garçon…

L’équipe 81 intervient dans un immeuble dont les ascenseurs sont bloqués. Casey va descendre en rappel dans la cage d’ascenseur pour libérer la personne bloquée à l’intérieur. Il va découvrir qu’il n’y a personne dedans, mais juste un coffre fort, le voleur est pendu aux câbles pour tenter de se cacher… Il s’agit du frère de la propriétaire de l’immeuble qui n’a pas voulu lui prêter de l’argent…

La 51 intervient sur un accident de la circulation, une jeune femme a percuté un pylône électrique, le câble encore chargé d’électricité est coincé sur la voiture, l’empêchant de sortir. Severide va rapidement intervenir pour  libérer la charmante jeune femme...

 

A la Caserne

Boden fait un débriefing concernant la dernière intervention, il va annoncer que Vargas est sorti de l’hôpital mais n’est pas sorti d’affaire, la présence de magnésium dans l’usine lui a brûlé les poumons et souffre d’une infection des voies respiratoires…

Shay demande à Casey d’aider Dawson qui a un souci de fenêtre, son propriétaire ne voulant rien réparer, n’osant pas lui demander de l’aide, elle a tenté en vain de le faire elle-même. Casey s’est proposé de le faire….

Vargas vient saluer ses collègues à la caserne, mais le Directeur médical des pompiers de Chicago, qui est dans le bureau de Boden annonce à Severide et Casey, qu’il souffre d’une maladie pulmonaire chronique et que son état va s’aggraver, par conséquent, il ne pourra plus jamais reprendre le service. Après qu’il ait vidé son casier, Vargas se verra offrir par ses collègues son casque dédicacé par toute la 51.

Une jeune femme du nom de Renée arrive à la Caserne pour offrir des chocolats à Severide pour l’avoir sauver de sa voiture électrifiée. Complètement sous le charme, elle l’invite à déjeuner, Mais Severide l’informe que c’est classique, les victimes ont un coup de cœur pour leur sauveur, mais que ça va passer d’ici 30 minutes… elle repassera dans la soirée pour lui dire que son coup de cœur n’est toujours pas passé et réussira à l’inviter à dîner.

 

Vie Privée

Boden rend visite à Ernie chez lui, pour lui demander s’il sait comment l’incendie a pu se déclarer. Il tient également à le mettre au courant de l’état de santé de Vargas. Ernie dira que ce n’est pas de sa faute et qu’il viendra le voir avec sa grand-mère dans l’après midi pour lui dire ce qu’il sait… Ernie n’étant venu, Boden va transmettre le dossiers aux enquêteurs, il s’avère qu’Ernie à un Oncle, Boden va lui rendre visite et va vite avoir des doutes sur lui.

Cruz a demandé à Casey une heure pendant sa garde pour s’occuper de son petit frère Leon, qui vient de se faire arrêter. Malgré son Discours Cruz s’inquiète pour lui, il vient d’intégrer un gang et sait très bien comment ça peut finir…

Plus tard dans la journée il va rendre visite à Flaco, le Chef de Gang pour qu’il laisse tranquille son frère, mais celui-ci va lui dire qu’il s’est beaucoup investi pour son petit frère, il va lui demander 10 000 $ pour sa liberté. Dans la soirée croyant avoir tout réglé, Cruz va vite déchanter quand une voiture devant chez lui, éjectera Leon sérieusement tabassé.

Dawson a enfin sa nouvelle fenêtre posée par Casey, ils vont passer une agréable soirée, avec un bon repas, très proches lorsqu’ils font une photo souvenir, ils sont sur le point de s’embrasser lorsque le téléphone rappelle Casey à son devoir...

Vargas est sur le toit d’un immeuble désespéré… Casey et Severide vont tout tenter et réussir à le dissuader de ne pas sauter…

Appartement de Kelly et Leslie  , jour

Leslie est assise au comptoir de la cuisine , mangeant un yaourt. Corinne descend les escaliers en soutien-gorge tout en boutonnant son pantalon. Leslie essuie sa bouche , Corinne récupère sa veste sur le meuble de l’entrée. Elle la boutonne tout en s'approchant du comptoir pour récupérer son sac.

Corinne: Bonne journée.

 

Leslie (hochant la tête): Ouais ,toi aussi.

 

Kelly descend les escaliers habillée d’un jean et d’une chemise ouverte.

 

Kelly (à Corinne) : Salut. (il lui prend sa main , il pose un baiser sur sa joue) A plus.

 

Il arrive au comptoir de la cuisine , il pince les hanches de Leslie.

 

Leslie: ça va mieux ? T’es content ? T’es fier de toi ?

 

Il récupère une bouteille de lait dans le frigo , il met des céréales et le lait dans un bol.

 

Kelly: Ah au fait , elle es pas 100% lesbienne.

 

Il s’appuie contre le comptoir , et commence à manger ses céréales. Leslie est exaspéré par son comportement , Kelly le remarque.

 

Kelly: Quoi ? (elle ne dit rien et se lève pour s’en aller) T’as dit que ça ne te gêné pas.

 

Il la regarde partir.

 

Lieu d’un appel , rue , jour

 

Le camion du Squad 3 arrive sur les lieux.

 

Kelly (regarde son équipe): Allez , on y va.

 

Ils descendent du camion , l’équipe de Kelly et Matt s’approche d’un employé d’une usine en feu.

 

L’employé: Et on se retrouvent coincé , il y a de la fumée partout. Je me retourne et je vois les flammes entrer par la fenêtre , on a essayé d’éteindre mais c’était intenable et la cuve à propane a explosé.

 

Matt: Il y a d’autres produits inflammables ?

 

L’employé: Quelques bouteilles oxygène , acétylène.

 

Wallace : Echelle 81 vous me retirez tout ça avant que ça soit le feu d’artifice. Secours 3 reconnaissance.

 

Otis (remarque quelque chose) : Et ce goss c’est pas le petit Hernie de thanksgiving ?

 

Kelly se retourne pour voir que le Chef remarque aussi le garçon sur son vélo de l’autre côté du grillage rigide.

 

-------------

 

Durant ce temps , dans l’usine , l’échelle 81 enlèvent les bouteilles inflammables.

 

Matt (transportant une bouteille, à Kelly): Il n’y a pas de produits dangereux dans l’atelier principal. Il n’y a pas d’ouvrier , ici , il reste la réserve qu’on a pas encore vérifié.

 

Kelly: On y va.

 

Vargas  inspecte la réserve avec un détecteur de chaleur humain.

 

Vargas: Dans l’angle de la pièce , il y a quelqu’un.

 

Kelly (à Vargas): Ok , attrape le par les jambes. (criant) Hadley , Capp finissez la reconnaissance.

 

Capp: ça marche.

 

Kelly et Vargas attrape l’employé inconscient.

 

-------------------

 

A l’extérieur du bâtiment , Wallace parle à un autre des pompiers.

 

Wallace: Vous me mettez deux lances à l’arrière en provisions.

 

Pompier: Bien , Chef.

 

Kelly et Vargas sort du bâtiment avec la victime toujours inconsciente.

 

Kelly (le posant par terre): Attention !

 

Les ambulancières apporte la civière , les pompiers les aide à porter la victime.

 

Wallace (à Kelly et Vargas): Les autres sont occupés , vous deux faites un exutoire.

 

Kelly: Ok.

 

--------------------

Capp croise Matt et son équipe dans le bâtiment.

 

Capp (à Matt): C’est bon , la réserve. Il n’y a plus personne.

 

Matt (lui tend une bouteille): Tiens prend ça.

 

---------------------

Sur le toit du bâtiment , Kelly et Vargas font un exutoir en cassant une fenêtre.

 

Wallace (à la radio): Où vous en êtes là haut ?  C’est ventilé ?

 

Kelly (à la radio): ça va bien , on progresse. RAS.

 

------------------

 

A l’intérieur du bâtiment , les pompiers arrosent les flammes avec les lances d’eau. Quand une des bouteilles qu’ils restaient dans le bâtiment explose face à eux.

 

Matt (criant): Sortez !

 

--------------------

 

La fumée de la bouteille qui a explosé remonte , Vargas continue de ventiler quand la fumée arrive à son visage. Kelly est parti mettre les débris plus loin , il se retourne brusquement en entendant Vargas tousser fortement. Il le voit s'effondrer sur le sol.

 

Kelly (criant): Vargas !

Kelly se couche sur le sol en se protégeant sa tête de la fumée.

 

Kelly (à la radio , en regardant Vargas agonisé): Envoyer les secours , j’ai un homme à terre.

 

La radio: On a un homme à terre , aller le chercher.

 

Kelly rampe vers Vargas , il attrape ses bras et le tire en dehors du bâtiment.

 

-----------------

 

Vargas se retrouve sur la civière entourée de Gabby , Leslie , Matt et Kelly. Vargas à dû mal à respirer.

 

Gabby: Vargas , est-ce que tu m’entends ?

 

Leslie lui coupe le tee-shirt.

 

Gabby: Essaie de respirer doucement. (elle lui met un masque à oxygène sur le visage) On s’occupe de toi , dans 5 minutes t’es à l'hôpital. ça va aller , accroche-toi.

 

Leslie écoute les battements du coeur de Vargas avec le stéthoscope.

 

Gabby (à Matt): Prêt ?

 

Matt: Ouais.

 

Gabby: Alors , on y va.

 

Avec l’aide des pompiers , elles mettent la civière dans l’ambulance. Leslie ferme les portes de l’ambulance avant de se précipite au volant. Tous les pompiers regardent l’ambulance partir.

 

De l’autre côté de la rue , le gamin regarde toujours la scène qui se passe devant lui. Kelly se retourne pour le voir. Il s’approche de lui furieusement. Il s’arrête devant les barreaux du grillage.

 

Kelly (furieux): Hey !

 

Hernie se recule sous le ton de sa voix.

 

Kelly (furieux): hey! C’est toi qui a mis le feu ? Hein , petit morveux ?

Hernie: Je regarde.

 

Kelly: Tu regardes ? (Wallace s’approche de Kelly) C’est toi qui a fait ça ? Hein ?

 

Wallace se place devant Kelly et le fait reculer légèrement.

 

Wallace: Kelly, arrête , ça suffit.

 

Kelly commence à partir mais il se retourne pour regarder le chef.

 

Kelly (haussant le ton , parlant à Wallace): ça fait 2 sinistres! 2 feu de poubelles et le même jour !

 

Wallace (haussant le ton) : Tu arrêtes maintenant. C’est à moi de régler ça.

 

Kelly: Vous allez encore l’inviter à manger une tarte aux pommes ? C’est comme ça que vous espérer gérer ça ?

 

Kelly rejoint tous les autres pompiers qui regardent toute la scène.

 

Dans la salle de réunion , caserne ,jour

 

Tout le monde de la caserne est assient sur les chaises , Wallace entre dans la salle.

 

Wallace: Bonjour.

 

Tout le monde: Bonjour.

 

Wallace: Je sais que vous êtes tous inquiet pour Vargas  suite à notre dernière intervention. Il a été soigné , à l’hôpital et là il est sortit. Il se repose , mais il n'est pas tiré d’affaire. La présence de copeaux de magnésium a été confirmé dans la poubelle de l’usine. Et le magnésium comme vous le savez est réactif à l’eau.

 

Hermann: Il a donc inhalé du magnésium.

 

Wallace: Il a des brûlures aux poumons , et une infection aux voies respiratoires supérieurs.

 

Hermann: Quand est-ce qu’il pourra reprendre ?

 

Wallace: On ne le saura pas avant les résultats des examens. Mais dans tous les cas , ça ira. Il n’y a pas de soucis à faire.

 

Leslie pose sa main sur le genoux de Kelly , ils sont assis près de la porte de la salle.

 

Wallace: D’accord ?

 

Wallace se dirige vers la sortit , avant d’ouvrir la porte , il regarde Kelly.

 

Wallace (à Kelly): Hé  , dans mon bureau maintenant.

 

Kelly se lève et suit Wallace dans son bureau.

 

Bureau de Wallace , caserne , jour

 

Wallace (s’appuyant contre le bureau): La porte.

 

Kelly ferme la porte , il reste debout face à Wallace.

 

Wallace: Si tu me reparles une seul fois comme ça devant les pompiers. T’aurais pas assez de ta vie pour le regretter.

 

Kelly: Excusez-moi mais j’ai mes hommes à protéger.

 

Wallace: Et tu crois que je fais quoi ? Hein , que je vous regarde bosser ?

 

Kelly: Enfin c’est un pyromane , c’est plus qu’évident.

 

Wallace (criant): C’est à moi de gérer ça , et c’est ce que je fais. (se calmant) J’en ai terminé.

 

Vestiaires , caserne , jour

 

Kelly est à son casier , il regarde le médicament dans sa main. Il avale , referme son casier. Il allait pour s’en aller , mais il décide d’ouvrir à nouveau son casier. Il reprend un médicament.

 

Centre d’appel , caserne ,jour

 

Matt est au téléphone en essayant d’appeler Vargas , mais il tombe sur la messagerie.

 

Répondeur de Vargas: Vous êtes bien sur le téléphone de José Vargas , laissez moi un message.

 

Matt soupire et raccroche , Leslie s’approche de lui.

 

Leslie : T’as des nouvelles ?

 

Matt: Il ne répond pas à son portable.

 

Leslie: Tiens moi au courant si quelqu’un va le voir , Dawson et moi on voudrait bien le voir.

 

Matt: D’accord.

 

Il s’apprête à partir mais Leslie le rappelle.

 

Leslie: Oh et Dawson a des soucis avec son propriétaire , il ne veut pas réparer la fenêtre de la cuisine. Et ça fuit dès qu’il pleut et il ne veut pas entendre parler.

 

Matt (fronçant les sourcils) : C’est vrai ? Elle m’a rien dit dessus , absolument rien.

 

Leslie: Elle ne voulait pas t’embêter avec ça. Bref , elle a essayé de réparer elle-même et résultat , elle ne s’ouvre plus.

 

Matt: Ah...Bon… Ok , je vais voir ça avec elle.

 

Leslie: Merci , c’est gentil.

 

Matt: De rien.

 

Leslie: Super.

 

Elle part , Matt regarde Gabby nettoyer l’ambulance dans le hangar , il décide d’aller la voir.

 

Hangar , caserne , jour

 

Matt : T’aurais dû me parler de ta fenêtre.

 

Gabby (sourit en sachant que Leslie lui a parlé) : Si tu veux que tout Chicago connaissent tes petites affaires , confie toi à Leslie Shay.

 

Matt: Bon , je peux t’en poser une nouvelle.

 

Dawson: Oh , non , j’aime pas demandé des faveurs.

 

Matt: Bah là t’as rien demandé.

 

Il s’éloigne d’elle , Gabby le regarde avec un petit sourire.

 

Maison Hernie , jour

 

Wallace toque à la porte de la maison du gamin. Hernie ouvre la porte , il prit peur en voyant Wallace.

 

Wallace: L’incendie de ce matin à l’usine , tu sais comment il sait déclenché ?

 

Hernie essaie de ferme la porte mais Wallace l’empêche.

 

Wallace: Tu te souviens de José Vargas ? (il entre dan sla maison) Un de nos collègues , il a les poumons brûlés , c’est plutôt grave.

 

Hernie: Je vous ai déjà dit que je ne savais rien.

 

Wallace : Mais si tu as des choses à me dire , c’est le moment de le dire. Parce que là c’est le moment que je peux encore t’aider.

 

Le gamin soupire en tournant le dos au chef.

 

Hernie: Si je viens vous voir , ça sera avec ma grand-mère.

 

Wallace: Si tu veux , tu n’as cas passer à la caserne à 14heures. Plus personnes ne te fera du mal. (il essaie de toucher Hernie , le gamin s’écarte brusquement , Wallace est surpris) Hernie , je t’attends à 14 heures , ok ?

 

Wallace quitte la maison , Hernie se dépêche d’aller fermer la porte derrière Wallace.

 

Immeuble , jour

 

L’échelle 81 entre dans un immeuble.

 

Matt : Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Employé : On a un groupe d'ascenseurs en panne dont un qui est bloqué. Il y a quelqu’un dedans qui a appelé à l’aide mais personne ne répond pas au téléphone.

 

Matt: Quel étage ?

 

Employé: Entre le rez-de-chaussée et le dixième étage , je ne peux pas vous en dire plus.

 

Matt (à ses pompiers): On va déjà aller au dixième pour avoir une vue d’ensemble.

 

Matt , l’équipe, Gabby et Leslie montent les étages par les escalierS. Mouch est abattu voyant toutes les marches à monter qu’il va devoir monter.

 

-------------

 

Ils arrivent enfin au dixième étage.

 

Matt (à Otis , pointant un ascenseur) : Celui-là.

 

Cruz aide Otis , il attache Otis , il débloque la porte de l’ascensceur.

 

Otis: C’est bon.

 

Matt: Ok.

 

Matt éclaire la  cage de l’ascenseur pour pouvoir regarder.

 

Matt (criant): C’est les pompiers , vous m’entendez ? (pas de réponse , à ses pompiers) Hermann , Mills , Cruz lancé une corde. Je vais descendre , jet un coup d’oeil , Otis tu montes couper le courant.

 

Mouche arrive enfin aux dixième étage , il ouvre la porte. Il s’appuie contre le mure , pose ses mains sur ses genoux , il est essoufflé , il essaie de reprendre son souffle.

 

Matt: Ah Mouche. (il lève son index pour prévenir Matt d’attendre 1 seconde) Tu reste ici et tu supervises cet étage.

 

Mouch lève son pouce pour faire montrer qu’il a compris.

 

-------------

 

Otis arrive à l’étage où se trouve les bornes d’alimentations des ascenseurs , il insère une clé et coupe le courant.

 

Otis (à la radio): C’est bon , le jus est coupé sur les ascenseurs.

 

---------------

 

Hermann fini de serrer la corde à un des comptoirs des accueils de chaque couloir qu’il y a dans cet immeuble.

 

Hermann: C’est bon pour la corde de secours.

 

Mills lui fait montrer son pouce qu’il a compris , il tire sur le corde pour si elle est bien attachée. Cruz arrive vers Matt , il attache un mousquetaire au harnais de Matt.

 

Cruz: C’est ok ici.

 

Mills (à Matt): C’est partit.

 

Matt descend en rappel , Hermann et Mills tiennent la corde. Matt arrive sur le dessus de l’ascenseur. Il ouvre la trappe de l’ascenseur.

 

Matt: Il y a quelqu’un ? (il se penche à l’intérieur de la cabine de l’ascenseur , il éclaire) Il n’y a personne à part un coffre fort. Il doit peser 1 tonne au moins.

 

Matt relève la tête , après avoir entendu un bruit. Il fût surpris de voir un homme , sur les poutres qui maintient les ascenseurs à chaque arrêt.

 

Matt (à lui-même): Je rêve.

 

L’homme en question se retourne vers Matt , il est collé au mur.

 

Homme: J’ai rien fait.

 

Matt: Hé , monsieur , vous m’avez pas entendu crié ? Je suis là pour vous aider.

 

Homme: Parter , je ne veux pas d’aide.

 

Matt: D’accord , comment vous vous appelez ?

 

Homme : Je ne veux pas vous le dire.

 

Matt : Je ne suis pas de la police. (l’homme ne lui répond pas) Très bien , je vais vous appelez Ralph. Ralph ne faîtes surtout pas ça…

 

Marc (lui coupant la parole): C’est Marc.

 

Matt: D’accord Matt , ne fâite pas surtout de bêtise. (Marc le regard interloqué , Matt comprend) Enfin , je veux dire ne refaite pas une autre.

 

Marc (à lui-même): C’est pas vrai.

 

Cruz (criant): L’ascenseur ne repartira tant que le coffre est dedans.

 

Matt (à Cruz): Envoie moi un harnais de secours.

 

Cruz: D’accord.

 

Il y a une femme expliquant pourquoi le coffre est dans l'ascenseur à un des policiers qui se trouve derrière Hermann.

 

Femme: C’est relevant de ma réunion que j'ai remarqué que le coffre n’était plus là.

 

Hermann: Bah là il risque plus de s’envoler.

 

Cruz envoie un harnais attaché à une corde , pour Matt.

 

Marc: Je lui ai demandé qu’il me fallait 45000$. Elle m’a dit non , c’est à prendre ou à laisser.

 

Matt: Vous avez pris , on dirait.

 

Mouch (à la femme): Dans 3 minutes , on l'aura sortit de là.

 

Femme : Ne jamais engagé la famille.

 

Marc : Le fric n'est pas sortit de l’immeuble , je peux encore m'arranger avec Bentz.

 

Matt: On va y aller , dès que je vous le donne le signal.

 

Matt lui tend la main , Marc lui tend aussi sa main.

 

Matt: Nan , pas encore.

 

Marc recule mais son pied glisse du rebord , il se retient avec ses mains tenant le rebord. Matt essaie de s’approcher de lui.

 

Marc (paniqué): J’arrive pas à me tenir , aidez-moi , aidez-moi.

 

Matt (en enlevant son mousquetaire): J’arrive.

 

Marc: Aidez-moi.

 

Cruz: Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Matt : J’arrive.

 

Matt se détache et se rapproche très vite de Marc.

 

Matt: Là , donnez moi la main.

 

Marc lui donne sa main , Matt arrive à le remonter , ils s’approchent où Matt était.

 

Matt: Allez-y , rester calme. Tenez vous aux poteaux , aux poteaux , c’est bon ?

 

Marc: Oui.

 

Matt (tenant Marc par la taille): Donnez votre autre bras , un pas à la fois , doucement. Je vous tient.

 

Marc tombe dans le vide , Matt le remonte aussi vite sur la poutre.

 

Matt: Remonter vos pieds !

Marc: Aidez-moi.

 

Matt : Je vous tiens.

 

Marc: Aidez-moi , ne me laissait pas tomber.

 

Matt: Remonter vos pieds. (il arrive à le remonter) Je vous tiens , voilà c’est bon. (à la radio) C’est bon , je le tiens. Vous êtes prêt ?

 

Mills, Cruz et Hermann se regardent avec de hocher la tête. Pendant ce temps, Matt finit de mettre Marc dans un harnais.

 

Matt (aux autres): Allez-y. (les pompiers commencent à tirer , Marc remonte doucement) Posez bien vos pieds.

 

Mills (criant) : Tirez encore.

 

Cruz et Hermann reculent tout en tirant sur la corde.

 

Mills: Ouais , ouais voilà.

 

Marc apparaît devant Mills , Peter l’attrape et le fait poser sur le sol.

 

Mills: Je l’ai.

 

Toutes les personnes présent applaudissent , Gabby et Leslie aide à relever Marc.

 

Gabby: Vous allez bien  ? Venez on va aller s’asseoir.

 

Elle le fait asseoir sur une des chaises.

 

Gabby: A priori ça a l’air d’aller. Vous vous sentez comment ?

 

Marc: J’ai un peu la nausée.

 

Leslie lui met un masque d’oxygène sur son visage.

 

Leslie: ça va aller.

 

Une femme s’approche d’eux et regarde Marc , elle est en colère.

 

Femme: Et j’explique comment à maman , hein ? Pauvre type , va !

 

------------

 

Mouch est assit sur le rebord du camion à l’extérieur du bâtiment. Cruz enlève son casque en arrivant vers lui , Mouch le regarde en essayant de reprendre sa respiration.

 

Cruz (enlevant ses gants, ironisant ): Et Mouch , je crois que j’ai laissé mon kit en haut , tu veux pas monter pour aller me le chercher ?

 

Mouch: Je te dirai dit bien d’aller te faire voir mais ça je demanderai trop d’énergie.

 

Le téléphone de Cruz se met à sonner , il attrape et s’éloigne de Mouch en rigolant.

 

Cruz (au téléphone): Allô ?

 

Voix: Une communication en PVC d’un certain Léon CRUZ , est-ce que vous accepter cet appel ?

 

Cruz: Oui, j’accepte cet appel.

 

Voix: Ne quitter pas, je vais le passer.

 

Cruz: Léon , j’espère que t’appelles pas d’où je crois.

 

Matt range les affaires de pompier dans le camion quand Cruz s’approche de lui.

 

Cruz: Casey.

 

Matt: Oui ?

 

Cruz: Mon petit frère s’est fait arrêter pour vol. Une bricole , il n’était pas armé. Enfin , bref , ils l’ont serrait , j’aurais besoin d’une heure pour payer sa caution.

 

Matt (finissant de ranger et ferme la porte du rangement): Ramène nous au 51 et fait ce que tu dois faire.

 

Cruz: T’es sûr ?

 

Matt: Et toi ?

 

Cruz: C’est la famille.

 

Gabby s’approche d’eux , Cruz monte dans le camion.

 

Gabby: Casey.

 

Matt se retourne vers elle , en souriant.

 

Gabby: Dit une supposition , un copain vers chez toi pour te filer un coup de main. Est-ce que tu le remercie avec un incroyable repas ou un pack de bière de sa marque préférée ?

 

Matt: Et bien, je dirai que la bière , il peut l’apporter lui-même. Et , il sait deux fois moins faire la cuisine.

 

Gabby: D’accord.

 

Il la regarde partir avec un petit sourire. Gabby revient à l’ambulance , où Leslie l’attendait.

 

Leslie: Non, mais regardez la, tu rayonne. On dirait un petit soleil.

 

Gabby: Quoi ? Non, je lui es juste demandait si je lui préparais un dîner.

 

Leslie: Uh-uh

 

Gabby: Hey , s’il te plaît arrête de parler de ça.

 

Leslie: T’attends ça depuis combien de temps ?

 

Gabby: Il vient juste de rompre avec sa fiancé. C’est tout récent, mais oui ça fait un bout de temps.

 

Leslie: Oui , c’est pour ça qu’il faut y aller. Tu prends la balle au bond et tu concrétises une fois pour toute.

 

Gabby: Oui et toi t’es gentille et tu me lâche une fois pour toute.

 

Caserne , jour

 

José Vargas arrive à la caserne avec ses vêtements de pompier.

 

Otis (à travers le haut-parleur): En direct live, et en personne. (tous les pompiers sortent de la caserne pour aller au hangar) José Vargas.

 

Matt (heureux , souriant , se précipitant vers lui): Ah le voilà! Ah, ça fait plaisir !

 

Matt et Vargas se prennent dans les bras.

 

Vargas: Moi aussi.

 

Otis: Ah, voilà le plus beau.

 

Otis le prend aussi dans ses bras , Vargas lui donne un petit coup de poingt dans le ventre pour rigoler.

 

Mills: Tu restes déjeunes  ?  Boeuf braisé.

 

Mills le prend aussi dans ses bras. Tandis que Kelly et Vargas se serrent la main en souriant.

 

Kelly (à Mills): Il reste , allez hop à table !

 

Leslie le prend dans ses bras et Gabby fait la même action.

 

Gabby: Salut, toi.

 

Alarme de la caserne retentit pour prévenir un appel.

 

Alarme: Ambulance 61 , un homme à terre…

 

Gabby (à Matt et Mills): Vous m’en gardé ?

 

Matt et Mills: Bien sûr.

 

Ils se regardent surpris tous les deux.

 

Alarme: 707 South Side.

 

Salle de repos , caserne , jour

 

Tous les pompiers prennent une assiette de boeuf braisé. Vargas s’assoit , il pose son sac sur la chaise à côté de lui. Otis regarde le sac.

 

Otis: Euh...Tu peux l’enlever s’il te plaît ?

 

Vargas (prenant son sac): Les médecins me font utiliser un nébuliseur 4 fois par jour. (il prend son inhalateur sous le regard de Kelly) Plus un inhalateur.

 

Mouch regarde aussi l’inhalateur.

 

Vargas (à Kelly): C’est chargé aujourd’hui ?

 

Kelly (tenant sa tasse): Pas vraiment , c’est plutôt , calme.

 

Tout le monde mange dans un silence gêné , Matt et Kelly se regarde. Connie , arrive dans la salle.

 

Connie: Casey , Severide , le chef vous demande.

 

Les deux hommes se lèvent.

 

Bureau de Wallace , caserne , jour

 

Dans le bureau, un homme est déjà assit en face de Wallace. Les deux hommes se lèvent en voyant les deux pompiers entrer dans le bureau.

 

Wallace: Je vous présente le Docteur Therni. ( le docteur serrent leurs mains) Il est le directeur médical des pompiers de Chicago.

 

Docteur: Messieurs.

 

Kelly: Bonjour.

 

Wallace: Je voulais que vous soyez là , tous les deux , vu que Vargas a servit sous votre commandement.

 

Docteur: Les résultats montre qu’il souffre d’une maladie pulmonaire chronique.

 

Kelly: C’est à dire ?

 

Docteur: Il développe de l'emphysème autrement dit ses poumons vont se détériorer. Il ne pourra plus respirer normalement , ce qui pourrait entrainer d’autres problèmes, perte de poids , dysfonctionnement musculaire et osseuse , trouble cardiaque.

 

Kelly est dépité en entendant ces mauvaises nouvelles.

 

Wallace: Il ne pourra plus satisfaire aux exigences du métier.

 

Matt: Chef, il est là et ça a l’air d’aller.

 

Wallace: On va être obligé de le mettre en incapacité longue durée. Je voulais que vous le sachiez tous les deux de ce qui va se passer. Quand la paperasse sera faite , je parlerai à Vargas.

 

Kelly et Matt se regardent avant de regarder à nouveau Wallace.

 

Matt: On s’en occupera.

 

Vestiaire de la caserne , jour

 

Vargas est assit sur un des bancs avec Kelly tandis que Matt est debout en face de lui.

 

Vargas: Donc , s’est fichu ?

 

Kelly: Je suis désolé , Vargas , ça aurait pu nous arriver aussi.

 

Vargas: Oui, mais là c’est à moi que ça arrive.

 

Matt: Vargas , tu seras payé 75% de ton salaire.

 

Vargas: Oui.

 

Matt: On aurait tous préféré que ça se passe autrement, mais à ta place c’est clair qu’on dirait oui.

 

Vargas (bégayant un peu): Kelly, toi aussi tu dirai oui ?

 

Kelly: Euh… Enfaite, t’as pas trop le choix.

 

Matt: Le jardinage t’en fait toujours , un peu ?

 

Vargas: Oui, je vais aider mon pote dès qu’il en a besoin.

 

Matt: Prend les 75% , et ouvre ta boîte.

 

Kelly: Ou va faire de la harley avec ton frangin comme t’en parlais.

 

Vargas: Il est partit à Albuquerque. (Kelly est gêné , Vargas lâche un petit rire avant de regarder Kelly) On devrait prendre les 75% pour nous deux.

 

Kelly regarde Vargas , tandis que Matt les regardent confus de cette discussion. Vargas se lève, Matt lui tapote l’épaule. Kelly et Mat le regardent partir.

 

Matt: T’as vu un médecin ? (Kelly le regarde) Ton épaule , tu crois qu’on est aveugle ?

 

Kelly: Ce sont mes cervicales et oui j’ai vu quelqu’un. Elle a dit il n’y a pas de quoi s’inquiéter. Alors, je ne m'inquiète pas.

 

Matt: C’est ton problème, mais si c’est un soucis pour toi alors ça devient un soucis pour nous tous.

 

Kelly: Donc , il n’y a pas de soucis.

 

L’alarme retentit pour annoncer un accident.

 

Alarme: Secours 3, Echelle 81, accident impliquant un seul véhicule.

 

Lieu de l’accident , pleine rue , jour

 

Kelly regarde les dégâts , un poteau électrique est tombé sur le bâtiment. Le fil électrique est sur le capot d’une voiture avec une femme dedans.

 

Kelly: La voiture est pleine de jus , garder vos distances. Tony , appelle la compagnie d’électricité et fait couper cette ligne.

 

Une étincelle sortant du fils apparaît sur le capot.

 

Kelly : Attention les gars !

 

Conductrice (à Kelly): Je savais juste qu’il ne fallait pas sortir de la voiture.

 

Kelly: Bon réflex , vous êtes blessé ?

 

Conductrice : Non , non. A priori , ça va.

 

Kelly: Qu’est-ce qu’il sait passé ?

 

Conductrice : Il y a une bestiole qui s’est jeté devant la voiture.

 

Hadley regarde sous la voiture , il y a une fuite d’essence sous la voiture.

 

Kelly: Apparemment vous l’avez loupé , votre assurance va être contente.

 

Conductrice : Oui.

 

Hadley: Severide.

 

Kelly se retourne pour le regarder , Hadley pointe du doigt sous la voiture. Kelly comprend qu’il y a fuite grâce au liquide qui coule depuis la voiture jusqu’à lui ce qui veut dire jusqu’au fil.

 

Kelly: On ne peut pas attendre qu’il coupe le courant.

 

Conductrice: Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Kelly : Restez dans la voiture. (à Hadley) Hadley , envoi moi les cordes.

 

Hadley attrape les cordes et les envoie par-dessus la voiture de la femme.

 

Conductrice (paniquant): Oh non , c’est pas vrai. (à Kelly) Vous croyez que ça va aller ?

 

Kelly : Oui , je vous le promet. On va vous sortir de là.

 

Kelly jette la corde par dessus la voiture , Capp de l’autre côté de la voiture l’attrape. Avec la corde , ils arrivent à attraper le fil électrique. Il tire la corde vers eux , pour faire le fil  au-dessus de la voiture. Ils attache la corde à un autre poteau , écartant ainsi le danger.

 

Kelly: C’est bon ?

 

Capp: Oui.

 

Kelly s’approche de la voiture et ouvre la portière pour la conductrice.

 

Kelly: Vous voyez ? (il fait montrer le liquide) C’est de l’essence.

 

Conductrice (sortant de la voiture): Oui.

 

Kelly: Venez par là , vous voulez peut-être vous allonger ?

 

Conductrice : Non, ce qui me faudrait c’est un massage. (elle rigole légèrement) Non, je me sens bien , c’est bon ça ira je pense.

 

Kelly: Okay , mes collègues vont vérifier par sécurité.

 

Il s’éloigne de la scène pour revenir à son camion.

 

Conductrice : Je vous remercie.

 

Devant un centre pénitentiaire , jour

 

Cruz attend son frère , tandis que Léon est appuyé contre le bâtiment. Il le voit arriver , Léon remarque que Cruz est en colère.

 

Cruz: Tu vas t’installer chez moi.

 

Léon: C’est comme tu veux.

 

Cruz: Comme je veux ? ça ferai du mal de dire merci. (il lui enlève la casquette et le pousse dans le torse de Léon , sous la colère) On a pas été élevé comme ça. Tu tourne carrément dos à la famille.

 

Léon: J’en ai une autre de famille , maintenant.

 

Cruz (colère): Mais qu’est-ce que tu fous , non  de dieu ? (il l’attrape par la veste et fait montrer le centre pénitentiaire) Regarde , où on est. Je ne peux pas toujours être derrière ton cul , et à réparer tes conneries.

 

Léon : Alors , ne le fait pas !

 

Cruz: Tu veux mourir dans un gang ? Comme Moko et Moïse.

 

Cruz remarque que Léon à peur , et à les larmes aux yeux. Cruz l’attrape et le prend dans ses bras , il l’embrasse au-dessus la temps.

 

Salle de repos , jour , caserne

 

Mills et Mouch jouent au scrabble , Mouch écrit un mot.

 

Mills (confus): Blackbay ? C’est ton mot ?

 

Mouch: C’est une corde australienne et c’est un mot qui compte triple.

 

Mills voit passer Dawson devant les fenêtres de la salle de repos , il se lève et l’interpelle.

 

Mills: Hey Dawson , si je te dit que je vais 2-3 blackbay ici pour égayer la caserne ? T’en pense quoi ?

 

Dawson (confuse): Euh… Je prend mon joker.

 

Mouch : Je vais chercher le dico , si tu veux. C’est un mot.

 

Mills remarque que Dawson s’approche de la cuisine, pour se faire un sandwich.

 

Mills : Attend , je t’ai gardé une assiette.

 

Dawson et Leslie se regardent surpris , Mills récupére une assiette dans le frigo. Il la tend à Gabby , elle la prend en lui souriant.

 

Gabby: Merci.

 

Leslie : Mmh-mmh..

 

Mills (regarde Leslie): Euh… Tu veux que je te prépare un truc ?

 

Leslie (sarcastique): Oh-Oh non , surtout ne te casse toi pas la tête , Peter Mills. J’ai déjà mangé 2 graines de tournesol dans l’ambulance.

 

Bureau de Wallace , caserne , jour

 

Hermann arrive devant la porte ouverte du bureau , Wallace est appuyé contre son bureau.

 

Wallace: Herny , est arrivé ?

 

Hermann : Pas encore.

 

Wallace regarde sa montre , il soupire , Hermann entre dans le bureau.

 

Hermann : Je sais que vous voulez pas faire ça , chef , mais il va bien falloir.

 

Wallace: J’ai envie de croire que c’est un bon goss.

 

Hermann: Mais , vous rendez service à personne en attendant qu’il se réveille un matin et de bonne résolution.

 

Wallace: Et dénoncer aux flics ? ça aide qui ?

 

Hermann : Quelles autres solutions vous avez ? Fermer les yeux ? Espérer qu’il change de lui-même ?

 

Hermann jette un dernier regard à Wallace , avant de partir du bureau sans rien à ajouter.

 

Hangar de la caserne , jour

 

Kelly range le matériel du Squad 3 dans le camion , il ferme la porte. Il voit la femme que son équipe et lui ont sauvés d’un accident de voiture avec un fil électrique. Elle s’approche de lui.

 

Femme: Vous vous souvenez de moi ? J’ai essayé de vous électrocuter , tout à l’heure.

 

Kelly : Je me souviens , oui.

 

Femme (lui tend une boîte) : Pour vous , ce sont des chocolats.

 

Kelly : Euh… Merci , mais c’était pas…

 

Femme (lui coupant la parole): Oh non , je vous en prie , acceptez. C’est rien comparé à ce que vous avez fait pour moi.

 

Kelly : Merci , euh…

 

Kelly s'arrête de parler car il ne connaissait pas le prénom de la femme.

 

Renée : Renée. Royce.

 

Elle lui tend sa main en souriant , Kelly lui sert la main.

 

Kelly : Ah…

 

Renée (souriante): Appelez-moi , Renée.

 

Kelly : Euh...Ecoutez mes services sont gratuit.

 

Renée le regarde en se mordant la lèvre , ils se regardant dans un petit silence.

 

Renée : Vous allez trouver ça … tant pis , je me lance. Je vous invite à déjeuner ou allez boire un café ?

 

Kelly : Euh bah…

 

Renée : Pas forcément , aujourd’hui.

 

Kelly : C’est vraiment , gentil à vous mais…

 

Renée : S’il vous plaît , dîtes oui.

 

Kelly : Mademoiselle Royce.

 

Renée ( souriante): Oui ?

 

Kelly : C’est un phénomène bien connu , les victimes peuvent éprouver une sorte d’attirance pour les hommes qui les ont secourus. Je vous assure ça , sera finit dans 30 minimum maximum.

 

Ils se regardent dans un silence gêné , elle remarque que l’équipe de Kelly qui sont assisent à leur table , les regardent.

 

Renée : Envoir et merci encore.

 

Kelly : De rien , on est là pour ça.

 

Vestiaire , caserne ,jour

 

Vargas se trouve à son casier entrain de trier ses affaires. Il met des affaires dans la poubelle et d’autres dans un carton. Mills entre dans les vestiaires.

 

Mills : J’ai appris la nouvelle , je suis désolé pour toi.

 

Vargas ne lui répond pas et continue de récupérer ses papiers , il prend un yoyo.

 

Vargas : Tu veux un yoyo ? (il lui lance) Même gamin je n’ai pas su le faire marcher. Otis , dit qu’il faut que je plie plus le poignet.

 

Mills : Est-ce que t’as mis longtemps de passer l’échelle au secours ?

 

Vargas : 16 longues années , tout ma carrière et 5 semaines pour m’en faire virer. Le truc positive , il y a une place à prendre.

 

Mills : Non ,non tu sais c’était pas du tout mais alors assurément pas...

 

Vargas ( lui coupant la parole) : Mills , quand l’occasion se présente , il faut le prendre.

 

Vargas ferme la porte de son casier , et arrache le scotch avec son écrit dessus.

 

Vargas : C’est dur , tu sais .

 

Il prend son carton et quitte le vestiaire.

 

Hangar , caserne , jour

 

Tout le monde s’est retrouvé au hangar pour dire envoir à Vargas.

 

Mills : Bon…

 

Mills récupère le carton de Vargas de ses mains. Otis, s’approche de lui et lui tend un cadeau avec un emballage.

 

Otis : Euh… C’est de la part de nous tous.

 

Il lui donne le cadeau , Vargas l’ouvre. Dans l’emballage , se trouve son casque avec son nom et toute l’équipe ont écrit des petits mots.

 

Vargas (ému): Merci , les gars. C’est… C’est franchement très moche. (tout le monde rigole) Mais j’adore , merci à tous.

 

Wallace s’approche de Vargas.

 

Wallace : Ce fut un honneur de servir ici avec toi , Vargas.

 

Vargas : Merci , chef.

 

Ils se prennent dans les bras.

 

Mouch : Il y en qui ont du bol , hein ?

 

Ils se prennent aussi dans leurs bras , chacun leur tout , l’équipe le prend dans ses bras.

 

Hermann : Salut ,mon pote.

 

Capp : C’était un honneur.

 

Kelly : Vargas , prend soin de toi , surtout.

Vargas met le casque dans son carton et le reprend des mains de Mills. Il quitte la caserne sous le regard de tout le monde. Wallace s’approche de Kelly et Matt.

 

Wallace :Gardez un oeil sur lui , tous les deux.

 

Matt et Kelly hochent la tête.

 

Bâtiment des enquêteurs d’incendie , jour

 

Wallace entre dans le bâtiment avec un dossier à la recherche d’un enquêteur. Il arrive devant un bureau , la porte ouvert , il toque contre l’embrasure de la porte.

 

Wallace : Bonjour.

 

L’enquêteur se lève de son fauteuil , ravi de voir Wallace.

 

Enquêteur : Wallace.

 

Wallace: Merci , de me recevoir aussi vite.

 

Wallace et l’enquêteur se serrent la main.

 

Enquêteur : Faut qu’on se voit un de ces quatres , en dehors du boulot.

 

Wallace : Faut pas me le proposer deux fois.

 

Enquêteur : Assied-toi , assied-toi. Je t’écoute.

 

Wallace : On pense avoir au moins deux gros incendies , qui ont un lien. Les deux sont partit d’une poubelle et les deux peuvent être l’oeuvre d’un gamin de 14 ans qui a été vu sur les lieux à chaque fois. (il tend le dossier à l’enquêteur) Rapport de police ,relevé téléphonique , dossier médical , dossier de l’aide social. Le père tire 30 et la mère est morte d’une overdose. (l’enquêteur ouvre le dossier , il voit la photo du gamin) C’est un bon gamin , mais un jour il va tuer quelqu’un.

 

Restaurant Mr.Gyros , jour

 

Cruz arrive devant le restaurant , il gare sa voiture sur le parking. Il entre dans le restaurant sous le regard de 3 jeunes. Il s’approche d’une table , où deux jeunes sont assisent. D’autres jeunes sont assis autour de cette table.

 

Cruz : Flaco.

 

Flaco le regarde.

 

Flaco: Hey , je rêve ou c’est Joe Cruz . Oh putain , j’ai failli te pas reconnaître. (il fait un signe aux jeunes , pour qu’ils se décalent) Allez assied-toi.

 

Cruz (s’assoit): Je te remercie de prendre de ton temps.

 

Flaco: On se connait très bien toi et moi.

 

Cruz : Je voulais te parler de mon petit frère.

 

Flaco: Ouais , t’as payé sa caution à ce qu’il se paraît.

 

Cruz : Oui.

 

Flaco: C’est cool , mais faut pas que tu t’en fasse pour lui. (il prend une gorgée de sa boisson) Je suis la , je veille au grain. Je m’occupe de lui.

 

Cruz : Pour ton gang , il n’a pas la carrure.

 

Flaco: Je voudrai vraiment t’aider mon pote , mais j’ai passé du temps avec lui , je le forme depuis un bon moment. Alors , si tu veux me le racheter , tu lâches 10 000$.

 

Cruz (surpris) : Quoi ?

 

Flaco : Le temps c’est du blé.

 

Cruz : Je ne les ai pas et même si je les avais , j’ai passé du temps avec Léon. nettement plus que toi alors si on réfléchit , c’est plutôt toi qui me doit du fric.

 

Le gars derrière Cruz , rigole. Cruz et Flaco se regardent.

 

Flaco : T’as du cran , je suis reconnaissant et de la loyauté. Il y a rien de plus important que le loyauté. Pas vrai ? Alors , okay.

 

Cruz : On est quitte ?

 

Flaco: On est quitte , il peut faire ce qu’il veut.

 

Cruz récupére sa casquette posé sur la table et se lève.

 

Cruz : Si , dans un an , je suis obligé de revenir te voir , je te le promet , je te le laisse.

 

Salle de repos , caserne , jour

 

Mouch est entrain de prendre un chocolat de la boîte que Renée a offert à Kelly. Il lit le papier pour savoir le goût du chocolat tout en étant appuyé contre le comptoir.

 

Mouch : Fleur de sel mais qu’est-ce que ces chocolats à la con ? Il est où le nougat ?

 

Tandis que Matt et Gabby , regardent un site de vente de fenêtres , assient à la table. Gabby , fait montrer une fenêtre double.

 

Gabby : Celle-ci , je l'achète.

 

Mouch : C’est de la camelote.

 

Gabby : Bah… Pourquoi ?

 

Matt : Avec les hivers , qu’on a ici , il t’en faut un en fibre de bois , renforcé et avec des polymères en pur.

 

Gabby : Mais , elle est trop mignonne celle-ci.

 

Il la regarde en souriant avant de se lever.

 

Gabby : Hé…

 

Matt s’approche de Mouch , toujours au comptoir.

 

Matt : Trop mignonne. (il prend un chocolat de la boîte) Je ne peux pas lutter.

 

Dans les couloirs , caserne , soir

 

Kelly marche dans les couloirs de la caserne , il croise Leslie.

 

Leslie : Salut.

 

Kelly : ça roule , ma poule ?

 

Leslie le regarde bizarrement , il se comporte bizarrement , il est tout joyeux.

 

Leslie : Qu’est-ce qu’il t’arrive ?

 

Kelly : Rien.

 

Leslie : Moi , je ne te donne plus de calmant , alors ? Après la soirée de thanksgiving , on aurait pu penser…

 

Kelly (lui coupant la parole): C’est bon arrête , je me sens enfin mieux , Shay. Et moi quand ça va , j’en profite. Tu devrais peut-être en faire autant. Et , au faite , on avait pas un accord quand on a pris l’appart ensemble , on s’était pas dit que chacun vivait sa vie.

 

Leslie : Attends , là , tu ne vis pas ta vie. C'est grave ce que tu fais.

 

Kelly : Arrête , je fais rien.

 

Leslie : D’accord , j’étais venu pour te dire que quelqu’un te demande.

 

Hangar , caserne , jour

 

Kelly pousse les portes , Renée se trouve à nouveau sous le hangar , elle se protége de la pluie.

 

Renée : C’est bizarre , ça fait plus de 30 minutes et c’est toujours pas passé.

 

Kelly et Renée se regardent , Kelly lui sourit enfin.

 

Kelly : C’est incroyable , ça.

 

Renée : Et comme vous m’avez fait attendre , ça sera un diner que plutôt , un petit déjeuner.

 

Kelly : Ah ouais ?

 

Renée : Vous connaissez chez Francesca ? Parce qu’on y va , demain soir.

 

Kelly : Je connait pas mais ça me va.

 

Salle de repos , caserne , soir

 

Mouch et Otis sont assis sur le canapé. Capp , Hadley et Cruz sont assis à la table , derrière le canapé.

 

Mouch : La blessure idéal c’est la balle dans le pied , dans le bon angle.

 

Otis : Severide ne me dit pas que la fille que tu viens de (Severide se sert une tasse de café) voir se trouver précisément celle que t’as sauvé , tout à l’heure ?

 

Kelly : Pourquoi ? C’est ta soeur ?

 

Otis : Les médecins ne sortent pas avec leurs patients. Les avocats pas avec leurs clients. Les victimes , c’est pareil avec les pompiers.

 

Mouch : En faite , il y a rien dans nos statuts qui nous interdit de sortir avec une victime.

 

Otis : Et je rajouterai que ces chocolats sont un poil , un peu raffiné ?

 

Kelly (essayant de les reprendre) : Alors , laisse-les.

 

Otis (l’empêchant): Oh , j’ai pas dit qu’ils étaient immangeable.

 

Kelly secoue la tête , Hermann est entrain de mettre la table , quand il voit Vargas arriver dans la salle.

 

Hermann : Vargas , t’es là. (Kelly se retourne) T’as oublié , un truc ?

 

Vargas : Bah...Vous avez dit , repasse quand tu veux.

 

Hermann : Bien sûr.

 

Otis : Si tu pointe sans arrêt à l’heure du dîner , tu vas filer la grosse tête à Mills.

 

Vargas s’assoit sur une chaise  , en face de Kelly.

 

Kelly : Salut , Vargas.

 

Il lui donne une tape sur le genou de Vargas. Il y a un léger silence gêné dans la salle.

 

Vargas : Qui vient boire un coup après le boulot ? C’est ma tournée.

 

Hermann: J’aurais bien voulu , mais Henry a un match de hockey.

 

Mouch : Si , ton offre tiens toujours la semaine prochaine , samedi et dimanche je suis à ta disposition.

 

Vargas (déçu mais le cachant) : ça marche.

 

Lieu de l’accident , soir

 

La voiture du bataillon de Wallace arrive avec les gyrophares devant un bâtiment en flammes. Il s’approche d’un pompier.

 

Pompier : Le feu est éteint , chef.

 

Wallace : Une idée de ce qu’il sait passé ?

 

Pompier : Bah… Un feu de poubelle à l’arrière du bâtiment qui a gagné la maison.

 

Wallace regarde autour de lui et voit Herny , sur son vélo de l’autre côté de la rue. Il s’en va quand il voit que Wallace le remarque. Le téléphone de Wallace sonne ,il décroche.

 

Wallace : T’as du nouveau pour moi ?

 

Enquêteur (au téléphone): J’ai envoyé 2 hommes chez la grand-mère , il y avait personne au bercail. Celà dit j’ai peut-être une piste. La grand-mère est le responsable légal , mais les chèques de l’aide social vont à une autre adresse.

 

Wallace : Donne la moi.

 

Autre maison , autre adresse , soir

 

Wallace se retrouve devant la maison , l’adresse que l’enquêteur lui a donné. Il monte les marches du perron. La porte de la maison est ouverte , il pénètre dans la maison.

 

Wallace : Herny ?

 

Le petit garçon faisait quelque chose avec son sac.

 

Herny (paniqué) : Qu’est-ce que vous faite là ?

 

Wallace : C’est toi qui a mis le feu ? (Herny ne répond pas , il hausse le ton) Est-ce que c’est toi qui a mis le feu ?

 

Herny : Il y a la police qui est passé chez moi.

 

Wallace : Pourquoi t’es pas venu me voir comme convenu ?

 

Herny : Vous m’avez balancé ?

 

Wallace : J’essaie seulement de t’aider.

 

Herny : J’ai rien fait de mal. (il commence à paniquer) Tout est foutu maintenant. (il regarde dans les autrs pièces)

 

Wallace : Qu’est-ce qui est foutu ?

 

Hermann : Faut que vous partiez vite. (Herny pousse Wallace) Tirez-vous.

 

Wallace (essaye de le calmer) : Hé , hé , hé.

 

Un autre homme tenant quelque chose entre dans le salon , il lâche brusquement ce qu’il tenait sur le sol.

 

Homme : Vous êtes qui vous ?

 

Wallace : Wallace Boden , vous connaissez Herny ?

 

L’homme s’approche d’Herny , il pose son bras autour des épaules d’Herny.

 

Homme : Je suis , son oncle.

 

Wallace remarque que Herny est mal à l’aise et il a l’air d’avoir peur.

 

Wallace : ça va , Herny ?

 

Herny : Oui , c’est mon oncle , Ray.

 

Wallace : Il se passe quoi ici ? ( Ray récupère la chose qu’il a fait tomber) Qu’est-ce que vous faites à ce gosse ? (Il l’empêche de partir , Wallace est très énervé) J’ai dit qu’est-ce que vous faites à ce jour ?

 

Ray : Vous êtes de la police ?

 

L’oncle sort par la porte d’entrée , Wallace se retourne pour voir Herny disparaître en courant par la porte de l’arrière.

 

Wallace : Hé , Herny. (il part à la poursuite de Herny en criant) HERNY ?

 

Mais c’était trop tard , Herny est déjà très loin pour le rattraper.

 

Lendemain , hangar , caserne , jour

 

Vargas est assis tout seul à la table du Squad. Kelly sort de la caserne après avoir finit la garde , il remarque Vargas , il s’approche de lui.

 

Kelly : T’es resté durant toute la garde ?

 

Vargas : Les vieilles habitudes.

 

Kelly : T’es toujours libre , ce soir ?

 

Restaurant , soir , Francesca

 

Vargas et Kelly se trouvent au restaurant , ils sont assis entrain de parler. Ils étaient accompagné par Renée.

 

Vargas : Et t’es rester combien de temps suspendu à ce balcon ?

 

Kelly : Euh… Un certain temps.

 

Vargas : Si , j’avais pas levé l’échelle au moment où je l’ai fait. Il aurait eu le bitume pour amortir sa chute.

 

Renée : C’est dingue.

 

Vargas rigole mais ça se transforme en une toux , il prend une inspiration avec son inhalateur. Kelly et Renée se regardent un peu mal à l’aise , à la fin du repas , ils récupèrent leurs vestes.

 

Vargas : Et désolé d’avoir gaché votre petite soirée.

 

Renée : Non , non , dites pas ça c’était sympa.

 

Kelly : T’avais la tchatte , je ne t’ai jamais vu comme ça. (ils se serrent la main) A plus.

 

Vargas (en s’éloignant d’eux) : A la prochaine.

 

Kelly (à Renée) : Je te remercie d’avoir accepté qu’il vienne. C’est… C’est dur pour lui.

 

Renée lui sourit avant de l’attraper par sa veste et de l’embrasser.

 

Renée : T’es un type bien.

 

Maison de Cruz , soir

 

Cruz se trouve devant chez lui , en train de fumer un cigare. Une voiture arrive à toute allure devant chez lui , les occupants de la voiture éjecte de la voiture,  une personne amochée.

 

Cruz (criant et courant vers lui) : Léon !

 

Cruz s’accroupit , il le retourne sur le dos. Le visage de Léon est en sang , tout amoché. Léon gémit de douleur en tenant son poignet.

 

Cruz (paniquant) : Uh...Non...Non

 

Léon : Qu’est-ce que t’as foutu ? Merde.

 

Cruz regarde la voiture quitter la rue.

 

Bâtiment des enquêteur , bureau , soir

 

Enquêteur (lisant quelque chose sur l’ordinateur pour Wallace) : Pas de trace d’un oncle , mais tu sais dans ces quartiers là , ils ont des tontons et des taties de partout.

 

Wallace : Et , la maison où j’ai retrouvé le gamin ?

 

Enquêteur : Elle est lavée à un certain Raymond Martin.

 

Il tourne l’écran pour faire montrer la photo à Wallace.

 

Wallace : C’est lui.

 

Enquêteur : Pas de mandat contre lui. On dirait qu’il se tient à carreaux.

 

Wallace : Il a fait de la prison ?

 

L’enquêteur regarde dans ses papiers.

 

Enquêteur : Il a purgé 8 ans à Stateville , incendie volontaire.

 

Appartement de Gabby , soir

 

Matt finit de mettre la fenêtre , Gabby arrive en tenant 2 bières.

 

Matt : Mignonne , non ?

 

Gabby : Super mimi , je l’adore. Même la vue est plus jolie.

 

Matt (pointant le repas qui est entrain de cuir) Euh…

 

Gabby se retourne pour voir son repas déborder.

 

Gabby (se précipitant) : Oh non , zut.

 

Elle mélange sa sauce , tout en baisant le feu. Matt regarde les photos accroché sur un tableau.

 

Matt : C’est qui ça ?

 

Gabby : ça c’est ma nièce Maria , elle vient de commencer la danse classique. Elle est adorable. A côté d’elle , c’est Diego , le fils totalement surdoué d’Antonio. (Matt la regarde) Euh… Je ne sais pas de qui il tient. Les jumelles Freddie et Carla.

 

Matt montre Mills sur une photo de lui et de Gabby.

 

Matt : Un de tes autres neveux.

 

Gabby : On s’est fait quelques virées ensemble.

 

Matt : Ouais.

 

Gabby : Ouais , il connaît tous les meilleurs restos pas cher de la ville. (elle prend une cuillère en bois) Tiens goûte , ça pique un peu , fait gaffe.

 

Matt: J’en ai vu d’autre.

 

Il goûte la sauce , Gabby lui essuie de la sauce qu’il a sur le coin de la bouche.

 

Matt: Oh la vache !

 

Gabby (contente) : C’est vrai , ça te plaît ?

 

Matt: C’est phénoménal. (il prend son téléphone de sa poche) Tiens , on va prendre une photo en souvenir.

 

Gabby : Ouais , si tu veux.

 

Matt met son bras autour de sa taille , elle est mal à l’aise d’être aussi proche de Matt.

 

Matt : Prête ?

 

Gabby: Prête.

 

Matt : T’es sûre ? 3...2…

 

Gabby : Oui.

 

Matt : 3...2...1

 

Il prend la photo , ils se regardent droit dans les yeux , dans un silence avant que le téléphone de Matt , sonne. Il regarde son téléphone.

 

Matt : Il faut que j’y aille.

 

Gabby : Il y a un problème ?

 

Matt : C’est Vargas.

 

Toit d’un immeuble , soir

 

Vargas se retrouve sur le toit d’un immeuble , sur le rebord. Kelly se trouve derrière lui.

 

Kelly : Vargas , on finit de jouer là.

 

Kelly s’approche doucement de Vargas , Matt arrive sur le toit et fut surpris de voir la scène devant lui.

 

Kelly : Vargas descend de là.

 

Matt fait un petit signe de la tête  , Kelly lui fait un signe de ne pas se rapprocher.

 

Matt : Qu’est-ce qu’il se passe ? ça va les gars ?

 

Vargas (déprimé) : J’étais tellement heureux…

 

Matt : Tu veux pas descendre de ce rebord , s’il te plaît.

 

Kelly : Je lui ai dit que si il vivait le reste de sa vie comme il a combattu les incendies , il aura largement de quoi être fier.

 

Vargas regarde le sol avec les larmes aux yeux.

 

Matt : Vous vous souvenez du feu à Wormwood , la maison a brûlée. Mais Vargas a sauvé l'album photo de la famille. Il y a un truc que je n’ai jamais dit. La mère est venue me remercier une fois que tout était fini. Et , tu sais ce qu’elle m’a dit ? Elle m’a dit que si la maison était en bois , son âme était faite d'album des gens qui était là. Le centre de secours 51 c’est pareil , il est fait de toi , de moi , de Severide et de tous les pompiers qui ont franchit la porte d’un jour à l’autre. Et , ça on te le retira jamais.

 

Les larmes coulent sur les joues de Vargas , il se retourne vers eux. Matt et Kelly se font un petit signe , Vargas s’approche pour descendre. Kelly l’attrape par le bras et sa veste. Matt arrive pour l’aider , ils le font descendre.

 

Matt : Le 51 ,restera pour toujours ta maison.

 

Vargas les regardent en pleurant.

Kikavu ?

Au total, 157 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Syom02 
17.05.2020 vers 15h

Vanille14 
16.05.2020 vers 14h

pilato 
08.04.2020 vers 21h

hazalhia7 
13.09.2019 vers 15h

Mathry02 
27.08.2019 vers 18h

Lilie34 
24.04.2019 vers 22h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 5 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

L'HypnoCard When calls the Heart de la catégorie Medical a été élue HypnoCard du mois de mai 2020 !
HypnoCard du Mois | Nouvelle session !

Activité récente
Prochaines diffusions
Logo de la chaîne C8

Chicago Fire, S07E19 (inédit)
Dimanche 7 juin à 21:00

Logo de la chaîne RTS Un

Chicago Med, S05E09 (inédit)
Dimanche 7 juin à 22:35

Logo de la chaîne RTS Un

Chicago Fire, S08E09 (inédit)
Dimanche 7 juin à 23:20

Logo de la chaîne RTS Un

Chicago Med, S05E10 (inédit)
Dimanche 14 juin à 22:40

Logo de la chaîne RTS Un

Chicago Fire, S08E10 (inédit)
Dimanche 14 juin à 23:25

Dernières audiences
Logo de la chaîne CStar

Chicago Fire, S07E17 (inédit)
Dimanche 24 mai à 21:00
0.35m / 1.4% (Part)

Logo de la chaîne CStar

Chicago Fire, S07E16 (inédit)
Dimanche 17 mai à 21:00
0.33m / 1.3% (Part)

Logo de la chaîne CStar

Chicago Fire, S07E15 (inédit)
Dimanche 10 mai à 21:00
0.33m / 1.3% (Part)

Logo de la chaîne CStar

Chicago Fire, S07E14 (inédit)
Dimanche 3 mai à 21:05
0.42m / 1.5% (Part)

Logo de la chaîne CStar

Chicago Fire, S07E13 (inédit)
Dimanche 26 avril à 21:00
0.39m / 1.5% (Part)

Logo de la chaîne CStar

Chicago Fire, S07E12 (inédit)
Dimanche 19 avril à 21:00
0.42m / 1.6% (Part)

Toutes les audiences

Actualités
Hightown | Diffusion Starz - 1.03 : Rebellion Dogs

Hightown | Diffusion Starz - 1.03 : Rebellion Dogs
La chaîne Starz continue ce soir sa nouvelle série Hightown dans laquelle Monica Raymund tient le...

CF | Diffusion Cstar - 7.18 : La malchance, ça n'existe pas

CF | Diffusion Cstar - 7.18 : La malchance, ça n'existe pas
Installez les détecteurs de fumées et installez vous dans votre canapé! Ce soir sur Cstar, vous...

Calendriers du mois

Calendriers du mois
En avant pour juin avec les deux calendriers! >>Le calendrier Chicago Fire>>Le calendrier Chicago...

Hightown | Diffusion Starz - 1.02 : Severely Weatherbeaten

Hightown | Diffusion Starz - 1.02 : Severely Weatherbeaten
La chaîne Starz continue ce soir sa nouvelle série Hightown dans laquelle Monica Raymund tient le...

CF | Diffusion Cstar - 7.17 : Déplacer un mur

CF | Diffusion Cstar - 7.17 : Déplacer un mur
Installez les détecteurs de fumées et installez vous dans votre canapé! Ce soir sur Cstar, vous...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

ophjus, Hier à 11:36

Dernière heures pour l'animation du quartier Pretty Little Liars ^^ !

lolhawaii, Hier à 13:16

Nouveau sondage sur MacGyver : Des Awards arrivent sur le quartier dès le 19 juin, allez-vous y participer ?

lolhawaii, Hier à 13:17

Venez faire un tour sur le quartier, avec EBishop, on vous attend ^^

mnoandco, Hier à 17:21

Une bannière pour le quartier New Amsterdam est toujours en vote côté préférences. N'hésitez pas à donner votre avis . Merci

James723, Aujourd'hui à 01:15

Nouveaux calendriers sur Joey, Edgemont et Malcolm

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site